Guillaume Durand évoque sa lutte au quotidien contre un cancer de la mâchoire !

Qui aurait cru que le talentueux journaliste Guillaume Durand aurait à affronter une telle épreuve ? Accrochez-vous, ça pique !

Qui aurait cru que le talentueux journaliste Guillaume Durand aurait à faire face à une telle épreuve ? Attendez, ça pique !

SOS Guillaume Durand en détresse !

2021, c’est une année que Guillaume Durand veut à tout prix effacer de sa mémoire. Tout d’abord, la mort de son père laisse des traces indélébiles dans son quotidien.

Comme toujours durant la tourmente qui a marqué sa carrière, Guillaume Durand met tous ses jetons dans son travail.

Guillaume Durand malade

Malheureusement, cet homme passionné de journalisme et de culture n’a pas eu le temps de mettre la théorie en pratique.

Guillaume Durand n’oubliera jamais son rendez-vous avec son médecin ! C’est parti, accrochez-vous, on nous raconte tous les détails de cet épineux problème de santé.

La double peine de Guillaume Durand

Tout commence par une douleur insupportable. En vrai professionnel, Guillaume Durand décide de ne pas prévenir son équipe et consulte un stomatologue en toute discrétion.

Circonspect quant à l’état de sa mâchoire, ce scientifique ne prend aucun risque et l’oriente vers un expert en mandibules. Sur place, on lui conseille de se faire enlever au plus vite une dent de sagesse infectée.

Comme le veut la tradition, sa molaire est envoyée pour des analyses complémentaires. Et là, toute la préciosité de Guillaume Durand s’effondre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Noël Mirande (@jeannoelmirande)

Personne n’avait vu venir cette tumeur maligne. Dès lors, il faut trouver une solution d’urgence pour colmater les brèches.

Pour ce faire, les médecins préconisent de lui retirer et de lui greffer un morceau de peau de péroné dans la bouche.

S’il peut en rire aujourd’hui, il n’en garde pas moins une reconnaissance éternelle et indéfectible pour ce chirurgien de haut vol.

Au bord des larmes, il confie à nos amis du Point que c’est l’homme qui a sauvé le journaliste et romancier de Charlie Hebdo, Philippe Lançon. C’est dire à quel point ce virtuose du bistouri mérite les honneurs.

La goutte d’eau !

Le cancer nécessite aussi un protocole strict de médicaments et de séances de radiothérapie/chimiothérapie.

Quel calvaire ! Avec moins de douze kilos au compteur et cette sensation de fatigue qui ne le quitte pas, il déplore qu’aucun de ses collègues ne reconnaisse sa voix.

Comparant son apparence à celle d’une demi-maman, il peine à effectuer les gestes du quotidien. Pour ne rien arranger, Guillaume Durand contracte le Covid-19. A quand la fin de la série noire ?

Un mot d’ordre de chic et de choc

Depuis plusieurs mois, Guillaume Durand s’interroge sur son sort. Et si l’opération avait été annulée ? Il ne serait probablement pas là pour témoigner.

Pire encore, durant l’été, il a la nette impression que quelque chose ne tourne pas rond. Sous les conseils de ses anges gardiens, il entame une cure d’antibiotiques à haute dose.

Guillaume Durand

Maintenant qu’il est sorti d’affaire, il aime à penser que son aventure est celle du plus célèbre des agents secrets. Si La mort de James Bond peut attendre, ce n’est pas demain que le journaliste compte prendre congé !