Françoise Hardy : son état ne s’améliore pas du tout, son fils Thomas brise le silence.

La chanteuse Françoise Hardy est mal en point depuis des années. Aujourd'hui, son fils nous donne des nouvelles rassurantes.

Ce n’est évidemment pas un secret que Françoise Hardy est malade. Elle a dû arrêter sa carrière à cause de ses problèmes de santé. Sinon, elle aurait sans doute aimé chanter jusqu’à sa mort.

françoise hardy santé

Mais la vie est cruelle et ne fait pas de distinction entre les célèbres et les anonymes.

Françoise Hardy souffre depuis des années, à tel point qu’elle milite pour la légalisation du suicide assisté en France.

Pour que chacun puisse décider dignement de quitter ce monde sans attendre pendant des années, dans la douleur, que la mort vienne naturellement. Aujourd’hui, son fils Thomas Dutronc nous donne des nouvelles rassurantes, qu’il nuance rapidement.

Françoise Hardy malade, elle se cloître

Françoise Hardy connaît la douleur de devoir arrêter sa carrière à cause de son état de santé. Et pour cause. Atteinte d’un cancer du larynx, elle est contrainte d’arrêter sa carrière musicale.

Le chant, c’est fini pour elle. Alors que son fils a du succès dans son domaine et que son mari remonte sur scène avec lui, Françoise Hardy ne peut continuer ainsi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par They Are Icons (@they_are_icons)

Cette situation attriste évidemment son fils Thomas, premier témoin de l’évolution de sa mère. Bien qu’il soit discret, il lui arrive de parler d’elle. Il y a quelques semaines, il ne donnait pas de bonnes nouvelles.

Maman n’est pas en grande forme. Alors, pour profiter, pour passer de bons moments avec elle, ce n’est pas très facile. Mais on y arrive. Quand on parle de la vie, de tout ça. Mais c’est vrai que la pauvre, c’est pas très facile pour elle. C’est génial de profiter de la vie avec ses parents. C’est extraordinaire.

Françoise Hardy passe son été à l’hôpital

Avant d’être atteinte du covid-19, Françoise Hardy était déjà confinée à son domicile. En raison des traitements qu’elle suit pour combattre la maladie, son système immunitaire est déficient.

Françoise Hardy devait donc éviter de voir des gens. La pandémie n’a pas arrangé son moral. Elle dit être confinée depuis trois ans.

Récemment, une triste nouvelle est tombée. Si l’été est pour beaucoup de personnes une période de repos et de vacances, de joie et de soleil, pour Françoise Hardy, ce ne fut pas le cas en 2022.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par vintage vault (@theseventiesoul)

C’est Public qui a annoncé la nouvelle. La chanteuse a passé une bonne partie de l’été à l’hôpital. En effet, selon les informations de nos confrères, Françoise Hardy aurait été victime d’une grave hémorragie, provoquée par ses traitements lourds et invasifs.

Elle s’est remise de ce nouveau problème de santé avant de pouvoir rentrer chez elle il y a quelques jours.

Cependant, elle devait vivre dans un lit médicalisé. Par conséquent, elle n’a pas pu voir Jacques et Thomas Dutronc sur scène. Le père et le fils chantent ensemble tout l’été et font salle comble. Mais ils auraient évidemment préféré qu’une place se libère pour que la chanteuse puisse les voir ensemble sur scène.

Enfin une bonne nouvelle ?

Thomas Dutronc a de nouveau accepté de parler de sa mère et de sa santé. Mais cette fois, si les nouvelles ne sont pas totalement bonnes, elles sont en tout cas rassurantes et meilleures qu’il y a quelques semaines.

Il a annoncé que le cancer de sa mère est actuellement en rémission. C’est une bonne nouvelle, mais l’état de sa santé reste préoccupant.

Sa santé est fragile. Par précaution, elle a préféré ne pas sortir. Françoise Hardy n’est pas en bonne forme, mais elle va bien. Je veux dire, elle va bien. Non, sa qualité de vie n’est vraiment pas terrible mais son cancer est en rémission.

Françoise Hardy milite toujours pour que l’euthanasie soit légalisée en France et a utilisé l’exemple de sa mère sur France Info en 2021… Quand quelqu’un est incurable, c’est inhumain de ne pas mettre fin à ses souffrances.

Françoise Hardy

Atteinte de la maladie de Charcot, ma mère a eu beaucoup de chance que son médecin lui trouve un médecin hospitalier qui l’a euthanasiée avec ma collaboration lorsqu’elle ne pouvait plus aller plus loin avec cette horrible maladie incurable. Quant à moi, j’aimerais avoir cette chance.