JOUE DE BOEUF RECETTE A LA COCOTTE AU FOUR A LA MIJOTEUSE

0
(0)

joue de boeuf (5)


La joue de bœuf est un morceau de choix, qui offre une viande riche, goûteuse et dont le prix peut être très raisonnable. L’astuce consiste à cuire longuement et doucement la viande et à utiliser les jus de cuisson et la marinade comme base pour la sauce. Bien que considérée comme un produit tripier (car elle fait partie de la tête) c’est en fait un beau, superbe et succulent muscle.

joue de boeuf (6)

Pour réduire le coût sans rien ôter à la qualité du plat, utilisez de la viande surgelée. La longue cuisson en fait un morceau tout aussi délicieux que la joue fraiche, et je mets quiconque au défi de déceler une différence après les longues heures de cuisson si douces. Ici je vous indique la marinade de base et ensuite les 3 méthodes de cuisson les plus courantes, en cocotte, au four ou en mijoteuse. Pour ma part c’est la mijoteuse et la cocotte qui on ma préférence, mais le four est une bonne options surtout pour ceux équipé par exemple d’un Aga 😉

joue de boeuf (4)
Conseils :
– Si vous la prenez chez le boucher demandez-lui de les parer pour vous.
– Ajuster la marinade à votre goût (vin et épices), 1 bâton de cannelle par exemple fait des merveilles.

– Choisissez la cuisson qui vous convient et ne lésinez pas sur la durée de la marinade et de la cuisson.
– Si vous utilisez comme moi de la joue de bœuf congelée, laisser complètement décongeler avant de faire mariner.


Joue de Bœuf mijotée pour 6 personnes

Ingrédients :
– 3 joues de bœuf
– 1 grosse carotte
– 1 gros oignon
– 1 bouteille de vin rouge de table, pour moi un Bourgogne bien entendue 😉
– Thym & laurier
– Poivre en grains légèrement écrasés
– Huile ou si possible huile de pépins de raisin
– 2 à 3 CAS de farine bien bombées
– sel &poivre du moulin
– Du bouillon de bœuf ou veau (cubes à diluer OK).

La veille : marinade :
– Faire des rondelles de la carotte et de l’oignon.
– Si besoins, dénerver les joues et retirer l’excédent de gras.
– Poser les joues dans un grand plat profond et pas trop large pour qu’elles soient bien couvertes de vin.
– Verser dessus carotte et oignon en tranche, thym, laurier, poivre en grain légèrement écrasés, puis le vin.
– Couvrez de film et laisser mariner une nuit au réfrigérateur en tournant la viande 3 ou 4 fois si elle n’est pas totalement immergée.

joue de boeuf (1)

Une fois la viande marinée :
– Égoutter les joues de bœuf mais surtout conservez la marinade.
– Sécher les joues sur du papier absorbant pour leur permettre de colorer.

– Faire dorer les joues dans un petit fond d’huile de pépin de raisin.
– Une fois les joues blondies saupoudrer de farine et mélanger (tant bien que mal hi hi).


– Ajouter la marinade et les légumes contenus dans celle-ci dans le plat de cuisson (pour ma part je retire les grains de poivre à ce stade). Porter rapidement à petit bouillon pour travailler le vin puis réduire la cuisson à un feu très doux.  Couvrir de bouillon si nécessaire pour que la viande puisse être immergée (si elle flotte tourner souvent).

 A LA COCOTTE SUR LE FEU : Continuer la cuisson 5 heures à petit feu avec couvercle en surveillant le liquide et en ajoutant du bouillon chaud si nécessaire.

AU FOUR : 5 heures à 140°C préchauffé dans un plat avec couvercle.

A LA MIJOTEUSE ÉLECTRIQUE : (comme moi) 8 heures sur LOW avec couvercle.

joue de boeuf (3)

– Une fois la viande cuite et moelleuse retirer la.
– Retirer si ce n’est déjà fait le poivre, et aussi le thym et laurier sans en oublier 😉
– Passer la sauce au mixer pour obtenir une sauce lisse.
– Faire réduire la sauce jusqu’à ce qu’elle nappe votre cuillère.
– Trancher la viande et la déposer dans la sauce.
– L’y conserver jusqu’au moment de servir et l’y réchauffer à feu très doux.

Voilà !

joue de boeuf (6)

  joue-de-boeuf, mijoté-de-boeuf, daube-de-boeuf, recette-joue-de-boeuf, recette-mijoteuse

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note 0 / 5. Nombres de votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer ce poste.

C'est Maman qui l'a fait
Voici quelques unes de mes recettes favorites que je vous livre sans prétention, c'est du 100% faits à la maison. C'est grâce à mon fils Sacha si j'ai pu réaliser ce site internet. C'est lui qui me l'a suggéré n'arrivant pas à trouver mes recettes sur le web. Ce sera également pratique pour mon autre fils et mes proches car ils pourront retrouver ce qu'ils ont goûté chez moi. Vos commentaires et messages sont toujours les bienvenus. Bon Appétit à tous!

Vous pouvez aussi aimer

10 Commentaires

  • la nonna , 20 septembre 2013 @ 6 h 31 min

    la joue de boeuf est un morceau “noble” pour moi ,tellement tendre ,et savoureux, bisous

  • THOREZ Dominique , 19 septembre 2013 @ 1 h 12 min

    Bonsoir. Voilà une vraie recette comme je les aime. Il s’agit en effet d’un morceau de choix. A la maison, j’en prépare souvent (ma recette est un peu différente) et avec la fraîcheur qui arrive, c’est un bon plat de saison. Toute la petite famille se régale toujours. C’était un plat que faisait ma maman et ma grand-mère. Dans la même lignée, la queue de boeuf et dans un autre genre la retirée de porc (jarret) que l’on appelle chez nous dans le Nord, le “Rassacache”. Merci à toi de nous offrir cette bonne recette. Je viens de dîner mais ça me donne encore l’eau à a bouche. Cordialement Dominique T

  • THOREZ Dominique , 19 septembre 2013 @ 1 h 12 min

    Bonsoir. Voilà une vraie recette comme je les aime. Il s’agit en effet d’un morceau de choix. A la maison, j’en prépare souvent (ma recette est un peu différente) et avec la fraîcheur qui arrive, c’est un bon plat de saison. Toute la petite famille se régale toujours. C’était un plat que faisait ma maman et ma grand-mère. Dans la même lignée, la queue de boeuf et dans un autre genre la retirée de porc (jarret) que l’on appelle chez nous dans le Nord, le “Rassacache”. Merci à toi de nous offrir cette bonne recette. Je viens de dîner mais ça me donne encore l’eau à a bouche. Cordialement Dominique T

  • THOREZ Dominique , 19 septembre 2013 @ 1 h 12 min

    Bonsoir. Voilà une vraie recette comme je les aime. Il s’agit en effet d’un morceau de choix. A la maison, j’en prépare souvent (ma recette est un peu différente) et avec la fraîcheur qui arrive, c’est un bon plat de saison. Toute la petite famille se régale toujours. C’était un plat que faisait ma maman et ma grand-mère. Dans la même lignée, la queue de boeuf et dans un autre genre la retirée de porc (jarret) que l’on appelle chez nous dans le Nord, le “Rassacache”. Merci à toi de nous offrir cette bonne recette. Je viens de dîner mais ça me donne encore l’eau à a bouche. Cordialement Dominique T

  • THOREZ Dominique , 19 septembre 2013 @ 1 h 12 min

    Bonsoir. Voilà une vraie recette comme je les aime. Il s’agit en effet d’un morceau de choix. A la maison, j’en prépare souvent (ma recette est un peu différente) et avec la fraîcheur qui arrive, c’est un bon plat de saison. Toute la petite famille se régale toujours. C’était un plat que faisait ma maman et ma grand-mère. Dans la même lignée, la queue de boeuf et dans un autre genre la retirée de porc (jarret) que l’on appelle chez nous dans le Nord, le “Rassacache”. Merci à toi de nous offrir cette bonne recette. Je viens de dîner mais ça me donne encore l’eau à a bouche. Cordialement Dominique T

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X