Enedis, le propriétaire des compteurs Linky annonce une mauvaise nouvelle aux Français !

Le compteur Linky ne va pas vous libérer des coupures de courant qui peuvent survenir ! Nous vous dévoilons tout dans cet article !

Le compteur Linky occupe une place très importante dans de nombreux foyers. Mais il n’empêchera peut-être pas les coupures de courant, car tous les Français pourraient être concernés !

Un hiver difficile !

C’est une saison et une période de l’année qui est très redoutée, en raison de différents aspects.

compteur Linky 2022

En effet, il faut savoir que cette année, la situation énergétique en France est très sensible. Ce qui entraîne de nombreuses interrogations sur la tenue de cette énergie. Et notamment si elle sera en mesure de répondre aux besoins de millions de Français.

Mais pour cela, il faut savoir que certaines mesures ont déjà été prises, et ont concerné les personnes qui possèdent un compteur Linky.

Ainsi, il était possible de faire couper son eau chaude pendant 12 et 14 heures, ce qui permettait de préserver une certaine quantité d’électricité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Orgeco38 (@orgeco38)

Une mesure qui a eu l’effet escompté. Et elle ne semble pas être la seule, puisque des coupures de courant sont également possibles. Que ce soit pour préserver l’électricité ou parce que la situation est trop instable, celles-ci sont possibles.

Coupures de courant pour ceux qui ont un compteur Linky !

Les propriétaires du fameux compteur Linky n’échapperont pas à ce type de mesure. Ou à des accidents, selon la cause.

En effet, bien que le compteur fournisse de nombreux conseils et éléments pour faire des économies, les coupures de courant toucheront tout le monde.

Un spécialiste travaillant chez Enedis explique : Nous procédons au délestage si toutes les mesures préventives précédentes n’ont pas été suffisantes (baisse générale de la tension de 5%, éco-gestes…).

Dans ce cas, RTE peut demander à Enedis de couper volontairement le courant de manière contrôlée.

Bien entendu, tout cela est fait pour éviter les coupures de courant intempestives. Cela entraînerait généralement un black-out total pour le réseau électrique français.

Il mentionne donc ce qui suit pour ceux qui ont un compteur Linky : Ce sont des coupures d’environ deux heures. Une fois qu’une zone a été coupée puis réalimentée, une autre zone est coupée pendant deux heures.

compteur

Nous veillons également à ce qu’un client qui a été coupé le matin ne soit pas à nouveau coupé dans la journée.

Une mesure qui semble effrayante, mais qui est pourtant nécessaire pour protéger l’électricité en France !

Compteur Linky : les réfractaires vont mettre la main au portefeuille.

C’est une mesure qui risque de déplaire aux3,8 millions de foyers qui ne sont pas encore équipés d’un compteur Linky. A partir de janvier 2023, Enedis s’apprête à faire payer la relève aux foyers encore équipés d’un compteur traditionnel. Un choix qui soulève le mécontentement de nombreux usagers, d’autant plus qu’une arnaque au compteur Linky a été identifiée il y a quelque temps.

De quoi énerver un peu plus les Français, déjà inquiets de la hausse du coût de l’énergie et des nombreuses coupures de courant attendues cet hiver.

Les ménages qui n’ont pas encore fait le nécessaire ou qui refusent d’installer le compteur Linky se verront désormais facturer une facture de 59,76 euros par an par la société Enedis. Une facture mise en place par la direction nationale de l’entreprise pour les inciter à adopter le compteur connecté de l’entreprise.

Linky compteur

Jusqu’à présent, les agents d’Enedis se déplaçaient gratuitement au domicile des usagers pour effectuer le relevé du compteur. Cette situation est désormais révolue.

Accélérer le déploiement national

L’objectif de cette mesure est d’accélérer le déploiement des compteurs Linky, qui ont été mis sur le marché le 1er décembre 2015, il y a déjà plus de 7 ans. Et l’entreprise semble bien décidée à faire flancher ces irréductibles. En effet, Enedis a annoncé que cette mesure temporaire sera mise en place entre le 1er janvier 2023 et 2025.

Au-delà de cette date, l’entreprise précise que ces relevés seront facturés dans tous les cas, sauf si le logement concerné est officiellement équipé d’un compteur Linky en bon état de fonctionnement.

Face à la grogne des usagers et de certaines associations de défense des consommateurs, l’entreprise s’est défendue à travers un communiqué. L’envoi d’agents quotidiens pour effectuer ou contrôler ces relevés a un coût pour notre société, ainsi que le traitement de ces données lorsqu’elles sont envoyées par les clients, explique l’entreprise avant de poursuivre :

Il ne nous semble pas équitable de faire supporter ce coût à tous les consommateurs. Nous demandons simplement le coût réel de ces interventions qui ne concernent que les personnes qui ne sont pas équipées d’un compteur Linky au jour de notre déclaration. Pas sûr cependant que ces explications suffisent à calmer les esprits, voire à encourager les réticents à passer au compteur Linky.