Enedis envisage le pire scénario pour cet hiver 2022 concernant les coupures d’électricité !

Le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis s'attend au pire cet hiver. Et cela signifie des coupures de courant.

Comme vous le savez, cet hiver risque d’être difficile avec l’électricité. En matière d’approvisionnement énergétique, la France connaît encore des difficultés. Le gouvernement a donc demandé aux Français d’être sobres en énergie.

Ceci afin de contrer la crise énergétique qui se fait sentir dans le pays. Cependant, les Français ont déjà reçu l’alerte. Le risque de tension sur le réseau électrique risque d’être assez élevé. Et ce, dès le mois de janvier.

coupure électricité

De ce fait, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, Enedis, se prépare au pire. En effet, les techniciens d’Enedis se préparent au scénario ultime. Ils pourraient être amenés à couper l’alimentation en électricité. Et ce, afin d’éviter la saturation du réseau électrique du pays. On vous explique tout ici !

Le risque de coupure d’électricité : Enedis sous tension

Des tensions commencent à se faire sentir chez le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité en France, Enedis. En effet, l’hiver s’annonce rude pour les Français.

Le manque d’approvisionnement en énergie a conduit le gouvernement à demander à la population d’être plus économe en énergie. Or, avec l’hiver vient le froid. Et pour contrer cela, les Français se penchent sur l’utilisation de leur système de chauffage. Malheureusement, Enedis a dû prendre des décisions.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Novethic (@novethic)

En effet, les techniciens d’Enedis se préparent à l’ultime scénario dans lequel ils devront couper l’alimentation en électricité. Afin d’éviter la saturation du réseau électrique du pays. Et ce, en janvier. Ils expérimentent donc des coupures de courant tournantes de deux heures.

Il s’avère que le but de ces exercices est d’éviter une saturation soudaine du réseau. En règle générale, Enedis cherche à soulager la demande d’électricité et à éviter un black-out. Un black-out est une panne d’électricité généralisée et incontrôlable, ingérable pour le pays.

Le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, Enedis, multiplie donc ces exercices. Pour eux, l’objectif principal de ces simulations reste clair. Ils doivent essayer d’écraser les heures de pointe de consommation.

Selon eux, ces heures se situent de 8 heures à 13 heures. Mais aussi de 18h à 20h. À ces heures, il semblerait que les Français se chauffent, cuisinent, travaillent, et donc consomment tous en même temps.

Activation du signal d’alerte rouge testée

Pour Enedis, l’objectif reste d’éviter les coupures de courant dans le pays. Mais pour y parvenir, il est parfois nécessaire d’en créer. La gestion du réseau de distribution d’électricité n’est pas si simple.

Pour que certains endroits restent éclairés, il est parfois nécessaire d’en éteindre d’autres. Selon Catherine Lescure, directrice de la communication d’Enedis, l’équilibre doit être maintenu en permanence. Il doit toujours y avoir autant de production que de consommation. Et ce, comme elle l’a expliqué à nos confrères de CNews.

électricité

Le RTE a également évoqué une autre solution. Une hypothèse qui reste à démontrer dans le pays. Ils tentent de trouver un moyen d’alerter les Français en cas de coupure de courant.

En effet, ils ont évoqué l’activation d’un signal d’alerte rouge. Ce dernier semble être chargé d’avertir la population d’un risque de coupure de courant trois jours avant l’événement et anticiper au niveau de l’électricité.

Après l’alerte rouge, il faut se rendre sur le site ou l’application EcoWatt. Cette dernière publie une carte des départements concernés.

Grâce à cet outil, à partir de 21h30 tous les soirs, les habitants peuvent vérifier si leur adresse est située dans le plan de délestage. Ils peuvent ainsi savoir à l’avance s’il y a un risque de coupure d’électricité.