Eau du robinet ? Eau en bouteille ? UFC-Que Choisir révèle la meilleure eau ! Nous allons faire les bons choix pour votre santé.

Eau du robinet ? Eau en bouteille ? Carafe filtrante ? Les différentes informations les concernant sont contradictoires. Lequel devez-vous choisir ?

Beaucoup de gens pensent souvent, à tort, que l’eau en bouteille est l’eau la plus sûre. Mais en France, l’eau du robinet est traitée et désinfectée. Elle est régulièrement contrôlée et soumise à des normes sanitaires très strictes.

Ces contrôles nous permettent de la boire sans risque chaque jour, en quantité suffisante pour nos besoins et tout au long de notre vie.

Les deux tiers de l’eau potable produite sont prélevés dans les eaux souterraines, l’autre tiers provient des eaux de surface (rivières, lacs, barrages).

eau du robinet

Les eaux souterraines et les cours d’eau sont alimentés par les précipitations sous forme de neige et de pluie et par le ruissellement et les infiltrations qui en résultent.

Une fois captée, l’eau est transportée vers une usine pour être rendue potable et traitée. Chaque traitement dépend de la qualité initiale de l’eau captée.

Pour les eaux souterraines, dans la plupart des cas, un simple traitement physique (filtration et décantation) et une désinfection sont suffisants.

Désinfection en phase finale

Pour les eaux de surface, un traitement physique et chimique supplémentaire est nécessaire.

Dans certains cas, un traitement d’affinage par ozonation, charbon actif et/ou filtration est appliqué en complément afin d’éliminer au maximum la matière organique dissoute restante et les micropolluants (pesticides, etc.).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Connexion 21 (@connexion21)

La désinfection est toujours effectuée lors de la dernière étape du traitement. Cette désinfection se fait généralement par l’ajout de chlore, qui a un effet désinfectant durable et assure une excellente qualité de l’eau pendant son stockage dans les réservoirs et jusqu’à sa distribution.

Cinquante-quatre paramètres différents sont contrôlés et fréquemment vérifiés. Les unités Santé et Environnement de l’ARS, les Agences régionales de santé, sont responsables de cette surveillance et de ce contrôle.

Fini les nitrates et les pesticides des années 1990

Depuis les grandes alertes sur la dégradation de la qualité de l’eau du robinet lancées dans les années 1990 par Que Choisir, les choses ont changé.

En effet, les nitrates et les pesticides qui ont fait tant de bruit au début des années 1990 ne sont plus d’actualité.

Depuis, les stations d’épuration se sont multipliées, et les captages d’eau potable pollués par les nitrates et/ou les pesticides sont régulièrement abandonnés.

Si les rivières et les nappes phréatiques sont encore fortement contaminées, la pollution de l’eau du robinet par les nitrates est rare.

Qu’en est-il du plomb dans l’eau du robinet ?

En 1999, Que Choisir a soulevé le problème, mais depuis, la réglementation a changé. La limite réglementaire du plomb dans l’eau potable a été abaissée de 50 à 25 µg/l (microgrammes par litre), et les branchements publics en plomb ont été remplacés.

Ainsi, depuis, la limite réglementaire du plomb a de nouveau été abaissée le 25 décembre 2013. Elle est désormais fixée à 10 µg/l, soit la valeur guide recommandée par l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé. Certains bâtiments anciens peuvent encore présenter ce problème.

En cas de doute, la meilleure chose à faire est de ne pas boire le premier jet d’eau du robinet le matin. En effet, c’est lorsque l’eau stagne dans les canalisations qu’elle peut se charger en plomb.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AJ+ français (@ajplusfrancais)

Laissez-la donc couler quelques instants avant la première utilisation de la journée. Sauf cas particulier, l’eau du robinet est donc potable et de bonne qualité !

Pourtant, nous n’avons souvent pas assez confiance en elle pour la boire. Peut-être parce qu’elle a un goût qui n’est parfois pas très agréable ? Le plus souvent, c’est à cause du chlore utilisé pour la désinfection.

Si tel est le cas, le chlore étant un élément volatil, il suffit de laisser l’eau du robinet s’aérer dans la carafe pendant une trentaine de minutes avant de la boire pour que son goût s’améliore.

Eau en bouteille : eau minérale et eau de source

L’eau minérale n’est pas soumise à la même réglementation que l’eau du robinet et l’eau en bouteille, tout comme l’eau du robinet n’échappe pas aux critiques. Et pour cause !

Elle serait deux fois plus contaminée par des particules de plastique que l’eau du robinet. Une étude récente a révélé que 93% des eaux en bouteille de 11 marques analysées contenaient des microplastiques.

Selon l’UFC-Que Choisir, certaines eaux minérales sont refusées dans le réseau de distribution publique car elles ne répondent pas aux critères de l’eau potable.

Certaines contiennent par exemple jusqu’à 5mg/l de fluor contre un maximum de 1,5 mg/l pour l’eau du robinet. Toutefois, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes rappelle que leur composition ne doit pas susciter d’inquiétude particulière.

Toutefois, vous devez savoir que, contrairement à l’eau du robinet, certaines eaux hautement minéralisées ne conviennent pas à un usage quotidien.

Contrairement à l’eau de source, l’eau minérale ne subit aucun traitement chimique. En effet, l’eau de source est soumise à la même réglementation que l’eau du robinet. Il est donc conseillé de vérifier l’étiquette de l’eau de source que vous consommez.

Qu’en est-il de l’eau du robinet dans une carafe filtrante ?

Le marché de l’eau en bouteille souffre et l’eau du robinet suscite encore beaucoup de méfiance.

Les carafes filtrantes ont donc le vent en poupe. Brita est le leader sur ce marché. De 200.000 unités vendues en 2000, le numéro un du secteur est passé à 1.250.000 carafes 10 ans plus tard.

La carafe filtrante dispose d’un filtre à charbon actif avec une cartouche qui doit être changée toutes les quatre à six semaines. Plus d’un million sont vendus chaque année.

L’ANSES estime que la plupart de ces carafes répondent aux normes actuelles en matière de réduction des odeurs, des saveurs, des concentrations de chlore, de plomb et de cuivre.

robinet

Mais l’organisation signale également que l’eau du robinet contenue dans les carafes filtrantes peut entraîner la libération de divers contaminants. Des ions d’argent, du sodium, du potassium, de l’ammonium dans l’eau.

Certains d’entre eux pourraient même entraîner une baisse du pH de l’eau. En outre, elles sont souvent de véritables nids à microbes.

L’UFC-Que Choisir recommande aux personnes qui veulent encore les utiliser de remplacer régulièrement la cartouche.

Mais aussi de conserver le filtre de la carafe et son eau au réfrigérateur. Et n’oubliez pas de boire rapidement l’eau filtrée, idéalement dans les 24 heures qui suivent la filtration.