Découvrez les 4 meilleures astuces pour réduire votre cholestérol et avoir une santé de fer !

Avez-vous un taux de cholestérol élevé ? Comment gérer votre taux de cholestérol élevé avec des méthodes naturelles ? Voici quelques conseils.

En France, près de 20% des adultes ont un taux de LDL-cholestérol supérieur à 1,6 g/l’, selon Santé Publique France, et sont donc hypercholestérolémiques. Le cholestérol est une substance grasse qui appartient à la classe des lipides.

Le cholestérol est essentiel pour l’organisme. Il fait partie des membranes cellulaires et régule leur densité.

mauvais cholesterol

Il intervient également dans la synthèse de nombreuses substances importantes comme la vitamine D, les hormones mâles et femelles et la bile. Votre taux de cholestérol est trop élevé ?

Sachez que c’est mauvais pour votre santé ! Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour le réduire et éviter les problèmes cardiovasculaires.

Qu’est-ce que le cholestérol ?

Le corps d’un adulte contient environ 140 g de cholestérol. Cela signifie que toute cellule peut fabriquer du cholestérol si elle en a besoin, mais le foie et l’intestin grêle font le plus gros du travail.

La carence est très rare et l’excès est beaucoup plus fréquent : c’est l’hypercholestérolémie.

Le cholestérol qui n’a pas été utilisé par les cellules reste dans le sang. Ainsi, avec le temps, il adhère aux parois des vaisseaux sanguins et forme des plaques qui gênent la circulation sanguine, puis les bloquent complètement. C’est ce qu’on appelle l’athérosclérose.

Les personnes présentant un taux de cholestérol élevé sont donc très exposées aux maladies cardiovasculaires.

Bon et mauvais cholestérol

Les médecins divisent souvent le cholestérol en bon et mauvais. Ce n’est pas tout à fait vrai : le cholestérol est une substance et sa qualité détermine le type de lipoprotéine qui le transporte.

Le LDL, mauvais cholestérol, désigne le cholestérol transporté par les lipoprotéines de basse densité (LDL).

Ce sont donc ces dernières qui se collent aux parois des vaisseaux sanguins, créant ainsi des plaques de cholestérol.

Le HDL, bon cholestérol, est celui qui est transporté par les lipoprotéines de haute densité (HDL).

Ainsi, non seulement elles l’acheminent vers les cellules, mais elles collectent également l’excès de cholestérol, y compris celui qui adhère aux vaisseaux avec les LDL, et le ramènent au foie.

Quels sont les aliments qui en augmentent le taux ?

Le cholestérol nous vient souvent des aliments d’origine animale. On en trouve une certaine quantité dans tout type de viande ou de produit laitier.

Le taux de cholestérol dans le sang dépend non seulement du contenu de l’aliment, mais aussi de nombreux autres facteurs.

Certains aliments contiennent du cholestérol ainsi que des graisses saturées, qui augmentent à leur tour le taux de cholestérol dans le sang.

Un régime pour les personnes souffrant d’hypercholestérolémie consiste à éviter principalement les aliments riches en cholestérol et en graisses saturées :

  • viande grasse
  • bacon, saindoux
  • lait et autres produits laitiers gras
  • beurre et margarine
  • produits carnés industriels tels que les saucisses

D’autres aliments riches en cholestérol sont pauvres en graisses saturées. Ils ne sont donc pas aussi dangereux.

Les personnes ayant un taux de cholestérol légèrement élevé peuvent donc en consommer, mais pas de façon régulière. Ces produits sont notamment :

  • la viande maigre
  • le poulet
  • abats : foie, rognons, cœur, etc.
  • fruits de mer : crevettes, crabes, calamars…
  • jaune d’œuf.

Comment réduire le cholestérol ?

Les graisses

Réduisez votre consommation de graisses alimentaires. Les graisses saturées ont de loin l’effet le plus important sur le taux de cholestérol.

Il serait donc judicieux de réduire les sources de graisses saturées telles que les viandes grasses, le beurre, le fromage et les huiles raffinées.

Si possible, remplacez ces aliments par du poisson, de la volaille maigre ou des produits laitiers à faible teneur en matières grasses.

Huile et autres aliments

Passez à l’huile d’olive. L’huile d’olive et certains autres aliments, comme les noix et les avocats, sont riches en graisses monoinsaturées.

Il a été constaté que les graisses monoinsaturées ne réduisent que les LDL (mauvais), tandis que les HDL (bons) ne sont pas affectés.

Restez donc fidèle à un régime pauvre en graisses et consommez au maximum 2 à 3 cuillères à soupe d’huile d’olive par jour.

Légumes secs

Faites le plein de haricots ! Nutritifs et peu coûteux, les haricots et autres légumineuses contiennent une fibre hydrosoluble appelée pectine, qui entoure le cholestérol et l’élimine de l’organisme avant qu’il ne cause des problèmes.

Excès de poids

Surveillez votre poids ! Plus vous êtes en surpoids, plus votre organisme en produira.

Fruits

Mangez plus de fruits. Les fruits ont également la capacité de la réduire grâce à la présence de pectine.

Bêta-glucan

L’avoine et l’orge éliminent le cholestérol et les graisses. En fait, le bêta-glucan, une fibre soluble présente dans l’avoine et l’orge, réduit le taux de cholestérol et le risque de maladie cardiaque.

Carottes

Les carottes réduisent également le taux de cholestérol car elles contiennent de la pectine, explique Peter D.

Hoagland, PhD, du USDA Eastern Research Center à Philadelphie, en Pennsylvanie.

En fait, les personnes ayant un taux de cholestérol élevé devraient manger 2 carottes par jour pour le réduire de 10 à 20 %.

Exercice physique

Le cardiologue de Rhode Island Paul D. Thompson, professeur associé de médecine à l’Université Brown, pense que l’exercice physique peut réduire le blocage du cholestérol qui s’est accumulé dans les artères.

L’un des meilleurs moyens d’augmenter les taux de HDL protecteurs est de faire de l’exercice intense.

Il permet également de réduire quelque peu les taux de LDL indésirables, explique-t-il.

Tabac

Arrêtez de fumer ! Le cholestérol est en effet une bonne raison d’arrêter de fumer.

Stress

Réduisez votre stress ! Le stress chronique entraîne des niveaux élevés d’hormones de stress.

cholestérol

Cela peut entraîner une hypertension artérielle, un taux de cholestérol élevé et des problèmes cardiaques. Pensez au yoga et à la méditation !