Découvrez l’aide surprise de 500 euros pour Noël 2022 !

Deux syndicats demandent une augmentation de la prime de Noël, alors que le montant de cette aide n'a pas changé depuis plus de 20 ans.

Si tout le monde apprécie l’esprit de la période de Noël, il est également un fait que les achats de Noël peuvent représenter une charge financière importante pour beaucoup.

Cela est particulièrement vrai pour les familles nombreuses ou les personnes en situation précaire, et les achats qui se déroulent autour de Noël peuvent constituer un véritable problème financier pour certains.

Cependant, il existe des moyens de réduire la charge financière qui accompagne souvent les achats de Noël, comme la prime de Noël.

prime Noël

À l’approche de Noël, il y a beaucoup d’argent à dépenser pour acheter des denrées alimentaires et des produits de première nécessité qui viendront ensuite enrichir les traditionnels déjeuners et dîners familiaux.

Instaurée en 1998 par l’ancien Premier ministre Lionel Jospin, la prime de Noël est versée automatiquement aux ménages les plus modestes.

A une époque où les dépenses ne sont pas en reste, ce coup de pouce est souvent bienvenu pour les familles éligibles.

Mais depuis sa création il y a 24 ans, elle n’a jamais été augmentée. Alors que les syndicats réclament à cor et à cri une augmentation de l’aide annuelle de la CAF, qui bénéficiera d’une aide surprise de 500 euros ?

L’exécutif envisage-t-il une augmentation de la prime de Noël ?

A Noël, lorsque les lumières et les décorations des maisons, des palais et des monuments annoncent que la fête la plus attendue de l’année est toute proche, la planification devient plus qu’une priorité.

La prime de Noël est un coup de pouce que la Caisse d’allocations familiales (CAF), la Mutualité sociale agricole (MSA) et Pôle emploi accordent chaque année depuis 1998. Cette année, cette aide publique concernera 2,3 millions de Français.

De manière générale, la période de Noël fait exploser le budget des ménages. Pour que les Français puissent y faire face et surtout terminer l’année en toute sérénité, la CAF, la MSA ou Pôle emploi accorde une aide financière, initialement appelée prime exceptionnelle de fin d’année. Aujourd’hui, on l’appelle la prime de Noël.

En près d’un quart de siècle d’existence, le versement de la prime de Noël n’a jamais fait parler de lui.

Mais depuis sa création, cette prime n’a jamais été augmentée. Le montant de 1 000 francs instauré en 1998 n’a pas changé, soit 152,45 € aujourd’hui.

La seule exception a été faite en 2008, sous le mandat de Nicolas Sarkozy. En effet, afin de compenser le retard de l’inflation, elle a été versée fin novembre pour un montant de 220 €.

Avec une inflation qui a atteint +6,2% en octobre 2022, après +5,6% le mois précédent… Et avec des prix des carburants qui repartent à la hausse…

Le gouvernement envisage-t-il d’accorder une prime de Noël exceptionnelle, dans le même esprit qu’en 2008 ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

A ce jour, le gouvernement n’a donné aucune indication en ce sens. Nous ne connaissons pas non plus la date de versement.

Une augmentation à 500 € en décembre 2022 ?

La fin de l’année 2022 approche à grands pas et la prime de Noël aussi. Selon le site Merci pour l’info, deux représentants syndicaux souhaiteraient que cette prime, qui est la même depuis près de 25 ans, soit augmentée.

Ainsi, la CGT demande qu’elle soit portée à 500 € et versée à tous les privés d’emploi, a déclaré Pierre Garnodier, secrétaire général du Comité national des travailleurs privés d’emploi et précaires (CNTPEP), selon Merci pour l’info.

On l’oublie souvent, mais la prime de Noël est une réponse partielle à la mobilisation des chômeurs en 1997-1998 qui réclamaient un véritable 13ᵉ mois pour tous les privés d’emploi, a-t-il ajouté.

Et le syndicaliste d’ajouter, pour argumenter son raisonnement sur ces revendications Aujourd’hui, dans les foyers bénéficiaires des minima sociaux, la moitié des personnes vivent avec moins de 940 € par mois.

Il nous semble donc légitime que la prime de Noël soit enfin augmentée après 20 ans de stagnation et, surtout, qu’elle soit étendue à toutes les personnes sans emploi.

Par exemple, il nous semble anormal qu’une personne qui perçoit des allocations chômage de Pôle emploi mais qui ne perçoit pas le RSA n’ait pas droit à cette prime de la CAF.

Selon Merci pour l’info, du côté de la CFDT, si aucun chiffre clé n’a été avancé, nous considérons qu’il serait logique que la prime de Noël soit revalorisée en tenant compte du niveau de l’inflation, comme l’a dit Luc Mathieu, membre de la commission exécutive du syndicat.

La priorité réside dans la revalorisation des minima sociaux et dans la lutte contre le non-recours aux aides.

Car rappelons que tous les foyers éligibles au RSA et au non-recours ne perçoivent pas la prime de Noël, a expliqué le secrétaire national.

Qui peut bénéficier de la prime de Noël ?

De retour en 2022, ce coup de pouce exceptionnel sera à nouveau versé aux personnes bénéficiaires de certains minima sociaux.

Pour bénéficier de la prime de Noël 2022, il faudra avoir perçu la prime de Noël en novembre ou décembre 2022 :

Les bénéficiaires du RSA (Revenu de Solidarité Active),

  • Bénéficiaires de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS)
  • Bénéficiaires de l’Allocation Equivalent Retraite (AER).
  • Les bénéficiaires de l’Allocation Equivalent Retraite (AER) * La prime forfaitaire de reprise d’activité.

La prime de Noël est transférée automatiquement, sans que vous ayez à faire quoi que ce soit.

Noël

Pour en bénéficier, il suffit d’avoir des droits au RSA ouverts en novembre ou décembre. Les organismes concernés font ensuite les démarches nécessaires, explique Mariette Daval, responsable de la cellule solidarité (département des politiques familiales et sociales) du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE).

Elle est également directrice du département Insertion et cadre de vie à la Caisse nationale des Allocations familiales (CNAF).

Ainsi, si vous percevez le RSA pour la première fois en décembre, vous recevrez la prime de Noël en janvier.

Une grande partie des bénéficiaires de la prime de Noël sont des bénéficiaires du RSA. Mais le montant de leur prime n’est pas fixe : il dépend de la composition de la famille. En fonction de leur situation, la CAF ou la MSA leur verse la prime.

Chaque année, plus de 2 millions de foyers attendent avec impatience de recevoir cette prime de Noël.