Découvrez comment profiter du chèque énergie et ce que vous pouvez payer avec !

L'inflation que connaît la population réduit le pouvoir d'achat des Français. Découvrez ce que vous pouvez payer avec le chèque énergie !

L’énergie est essentielle à la vie quotidienne. Tous les appareils ménagers fonctionnent à l’électricité, les voitures ont besoin de carburant, les citoyens ont besoin de gaz pour se chauffer.

Le budget par ménage pour ce type de besoin représente près de 1 600 euros par an selon le ministère de la Transition énergétique. Ces chiffres pèsent lourdement sur les ménages les plus modestes.

chèque énergie hiver

Mais heureusement, le chèque énergie est là pour nous dépanner ! Découvrez exactement ce que vous pouvez payer grâce à ce dispositif gouvernemental !

Chèque énergie : qui en sont les bénéficiaires ?

Le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter depuis un certain temps. C’est le résultat de l’inflation mais aussi du conflit entre certains pays producteurs.

Pour alléger le poids des dépenses des ménages, le gouvernement accorde un chèque énergie aux ménages à faibles revenus.

Pour rappel, il s’agit d’un dispositif financier qui sera versé aux ménages répondant à certains critères.

Cette aide est accordée automatiquement sans que le bénéficiaire ait fait une demande spécifique. Une fois éligible, le fonds parvient automatiquement au bénéficiaire.

Les critères d’éligibilité des personnes pouvant bénéficier du chèque énergie sont basés sur leur revenu annuel. Ainsi, pour une personne seule, il sera possible de bénéficier de cette aide à condition d’avoir un revenu annuel inférieur ou égal à 10 800 €.

Le montant du revenu annuel est reconsidéré jusqu’à un maximum de 16 200 € pour un couple sans enfant à charge. En revanche, le revenu maximal est porté à un maximum de 19 440 € pour un couple avec enfants.

Notez que pour être éligible, le bénéficiaire devra payer ses cotisations de retraite normalement.

Types d’achat acceptés

La valeur du chèque énergie est déduite d’un calcul basé sur les revenus du bénéficiaire. Il a pour but de réduire les dépenses du bénéficiaire.

Le chèque énergie peut être utilisé pour tous les achats liés à la fourniture d’énergie. Toutefois, le fournisseur doit être un commerçant agréé.

Dans un foyer, l’électricité, le gaz, le fioul, le bois de chauffage et tout autre combustible sont des produits énergétiques.

Ils peuvent donc être couverts par le chèque énergie. De même, le carburant pour les voitures peut également être payé par le bon d’énergie.

Toutefois, ce régime d’État peut également être utilisé à d’autres fins. Dans ce cas, il peut servir de budget pour des travaux liés à l’amélioration de l’infrastructure énergétique d’un logement.

Les établissements médicaux qui s’occupent de personnes âgées peuvent utiliser le chèque énergie pour payer la consommation d’énergie.

L’utilisation de cette aide financière est simple et pratique. Elle peut être envoyée directement au fournisseur. Pour ceux qui préfèrent les interactions numériques, le chèque peut être utilisé pour les paiements en ligne.

Il convient toutefois d’être prudent car cette aide sociale n’a de valeur que si le fournisseur est un professionnel qualifié RGE.

Chèque énergie : pensez au long terme !

Le chèque énergie est un document nominatif. Pour y avoir droit, outre le critère de revenu, il faut être en règle avec l’administration en ce qui concerne le paiement des impôts. L’Etat vérifie systématiquement les critères d’éligibilité avant d’accorder le chèque.

L’éligibilité peut être déterminée à l’aide du simulateur fourni par le ministère de la Transition écologique.

énergie

Il est également possible de programmer dès maintenant le versement de l’aide pour les prochaines années. Pour cela, il suffit de se rendre sur le site Chèqueenergie.gouv.fr !