Découvrez au plus vite les aliments menacés de pénurie dans les supermarchés en 2023 !

Les produits alimentaires se font déjà rares dans les rayons des supermarchés. Devons-nous craindre des pénuries alimentaires en 2023 ?

Depuis plusieurs mois, à plusieurs reprises, certains aliments ou boissons manquent ou disparaissent complètement des supermarchés.

C’est le cas par exemple de l’huile de tournesol, immédiatement après le début du conflit en Europe de l’Est, et de la moutarde.

supermarchés inflation

Il semblerait toutefois que, même dans un avenir proche, nous puissions être confrontés à de nouvelles pénuries de produits.

En effet, si l’année 2022 a connu une hausse historique des prix des denrées alimentaires, mais aussi quelques pénuries alimentaires… l’année 2023 devrait prendre le même chemin !

Certains produits risquent d’être à nouveau absents des rayons de nos supermarchés. Quels aliments pourraient manquer ou se faire très rares en 2023 ?

Nos supermarchés seront-ils vides ?

L’inflation… Les conflits en Europe de l’Est… Le changement climatique… Autant de facteurs qui ont créé de nombreuses pénuries en 2022.

Les effets de l’inflation continueront très certainement à se faire sentir en 2023. Et, dans les supermarchés, les courses continueront de peser sur le budget des Français.

L’alimentation, mais aussi les produits d’hygiène et d’entretien, pour ne citer qu’eux, ont vu leurs prix s’envoler ces derniers mois.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MEL (@micheledouardleclerc)

Le prix des denrées alimentaires a augmenté de 11% en seulement un an. Le cabinet IRI, spécialisé dans l’analyse prédictive et les études prospectives, a rendu son verdict : les prix des produits alimentaires vont continuer à augmenter dans les prochains mois.

Le gouvernement a tenté de trouver des accords avec l’industrie alimentaire. Ce dernier travaille également avec la grande distribution pour mettre en place un panier anti-inflation.

Son objectif ? Bloquer à quasi prix coûtant une vingtaine de produits par chaîne de supermarchés. Ainsi, de nombreux supermarchés devraient le proposer.

Quels sont les produits qui pourraient connaître une pénurie en 2023 ?

Après la moutarde et l’huile de tournesol, de possibles pénuries pourraient frapper les rayons de nos supermarchés.

La viande rouge

En 2022, la météo a fait des ravages dans le secteur agricole. Les producteurs français de viande rouge, comme ceux des autres pays, ont souffert de la sécheresse.

En conséquence, les animaux ont dû se nourrir de céréales en été au lieu de paître dans les prairies, rapporte C’est maman qui l’a fait.

De nombreux éleveurs ont souffert de cette situation, ce qui a créé des difficultés.

Alors, soit ils vont se séparer d’une partie de leur cheptel, soit ils vont acheter des produits pour nourrir les animaux, mais il faut avoir les moyens de le faire, expliquait Pascal Lerousseau, président de la Chambre d’agriculture de la Creuse, à nos confrères de France Bleu Creuse, le 3 août dernier.

Cela va-t-il entraîner une pénurie de viande rouge ? C’est bien possible ! Car, demain, dans les supermarchés, il y aura des rayons vides, a prévenu Pascal Lerousseau, le 3 août dernier.

Riz

Le Syndicat français du riz (SRF) prévoit également une possible pénurie de riz dans nos supermarchés dès février ou mars 2023.

De plus, le prix du riz augmentera d’environ 12% par rapport à septembre 2021. La cause ? La sécheresse en Italie, en Grèce et en Espagne.

Pain, farine et céréales

Le pain, la farine et plusieurs céréales pourraient manquer dans les supermarchés d’Europe.

Le conflit en Europe de l’Est perturbe l’approvisionnement en blé, les Ukrainiens et les Russes produisant environ 30 % des exportations mondiales de blé.

Huile de tournesol

L’huile de tournesol, qui avait disparu des supermarchés pendant un certain temps en 2022, pourrait à nouveau faire défaut.

Le conflit en Europe de l’Est a un impact considérable sur la production de cette huile.

Pour rappel, avant le début du conflit, l’Ukraine était responsable de 50% de la production mondiale en 2020.

Pois chiches

Tout comme en 2022, les pois chiches pourraient connaître de nouvelles pénuries dans nos supermarchés en 2023.

C’est en effet ce que craint la Confédération internationale des légumineuses. Ainsi, l’offre mondiale pourrait chuter de 20 %, rapportent Les Échos.

supermarchés

Les mauvaises conditions climatiques qui ont affecté la culture de cette légumineuse aux États-Unis, principal producteur de pois chiches, seraient à l’origine de cette pénurie.