Danone : Grande pénurie d’eau minérale dans les supermarchés, on vous dit les raisons à cela !

Intermarché, et d'autres magasins, ont décidé d'arrêter de distribuer les marques d'eau minérale de Danone, en raison du fait que l'entreprise ne...

Certains produits du géant laitier français Danone ont disparu des rayons d’Intermarché, Delhaize, Lidl et d’autres supermarchés. La raison de ce retrait est un désaccord sur les augmentations de prix demandées par Danone.

Cependant, ces grandes marques ne sont pas les seules à entrer en conflit avec les supermarchés. En effet, l’inflation a causé de multiples problèmes tant pour les consommateurs que pour les détaillants.

Par exemple, une grande marque d’eau minérale commence à manquer de place dans les rayons. Nous vous racontons tout !

Intermarché ne distribue plus la marque Danone

Au rayon boissons, certaines marques d’eau minérale sont de moins en moins disponibles, retirées des rayons par le supermarché Intermarché. Dans un magasin de la région parisienne, des produits ont pris la place des marques Volvic, Evian ou Badoit du grand groupe Danone.

danone eau

Danone représentait environ 35 à 40 % de notre linéaire, et nous préférons arrêter de vendre des eaux qui sont extrêmement chères et mettre des eaux qui sont compétitives et qui répondent au pouvoir d’achat de nos clients.

C’est en effet ce qu’a confié Valéry Nguyen, le gérant d’un Intermarché à Clichy dans les Hauts-de-Seine. En l’absence d’accord commercial, le grand groupe Intermarché a pris une décision. Celle de stopper toute commande de ces eaux auprès de Danone.

D’autres supermarchés retirent les produits concernés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Danone Yaourt (@danoneyaourt)

Pour l’instant, les produits du géant français du lait n’ont pas disparu des rayons des supermarchés Aldi. En revanche, les supermarchés Delhaize et Lidl ne proposent plus aucun produit de la marque Danone.

Delhaize indique même sur un panneau d’affichage en rayon qu’il entend proposer à tout moment ses produits à des prix compétitifs à ses clients. Mais aussi, qu’en raison de négociations difficiles avec le fournisseur, plusieurs produits sont temporairement indisponibles.

Les augmentations de prix proposées par Danone ne reflètent pas la réalité. Nous ne pouvons pas les accepter, a déclaré Roel Dekelver, porte-parole de Delhaize, au magazine professionnel RetailDetail.

La majorité des hausses de prix sont basées sur une analyse comparative entre les augmentations demandées par le groupe français et les prix des autres fournisseurs de produits laitiers.

Nous sommes touchés par l’inflation

La poussée de l’inflation qui sévit depuis plusieurs mois accentue les désaccords. Sur les prix entre fournisseurs et distributeurs. Le dernier exemple en date concerne Danone.

Une grande marque française qui est concurrencée par Delhaize. Mais aussi de Lidl, Aldi et même Intermarché sur les hausses de prix que le groupe souhaite appliquer.

Danone

Du coup, les consommateurs se retrouvent avec un choix plus limité. Interrogé, le groupe Danone a tenu à justifier la hausse des prix.

Nous sommes touchés par l’inflation et plus particulièrement par la hausse des coûts de l’énergie, des transports et des matières premières, a déclaré l’entreprise, mise au ban par Intermarché.

Cette année, Intermarché s’est déjà brouillé avec Andros, Rana et le café JDE. Maintenant, il se fâche avec quelqu’un d’autre. Sans doute parce que c’est désormais celui qui accepte moins facilement les hausses de prix que les autres ou qui est le plus apte à se battre, estime Olivier Dauvers, expert de la grande distribution.