Chèque transport 2022 : Une nouvelle aide financière de l’état contre l’inflation !

L'inflation est en hausse et tous les secteurs sont touchés. Pour faire face, une nouvelle aide financière est prévue pour 2023.

Face à la montée de la courbe d’inflation, plusieurs mesures de protection du pouvoir d’achat seront mises en œuvre. Le Premier ministre a annoncé, entre autres, l’introduction d’un chèque énergie.

Le ministre de l’Agriculture réfléchit à un chèque alimentaire. De nouvelles aides financières sont aujourd’hui sur la table.

Chèque transport 2022

Elle s’inscrit dans le cadre du projet de loi de finances 2023. Elle concerne cette fois-ci le domaine des transports. Il s’agit du chèque transport. Découvrez dans cet article qui pourra en bénéficier, et à combien il s’élèvera ?

Soutien financier dans le secteur de l’énergie

Avant de parler du secteur des transports, parlons d’abord de l’énergie. Pour faire rouler un train, il faut de l’énergie, mais nous verrons cela plus tard. Actuellement, le coût de l’inflation de l’énergie est de 120%. Heureusement, le gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire.

Aujourd’hui, l’augmentation des prix de l’énergie est limitée à 4%. Mais cela va changer à partir de janvier 2023. Le Premier ministre Elisabeth Borne l’a annoncé lors d’une conférence de presse le mercredi 14 septembre.

La chef du gouvernement a précisé que le bouclier tarifaire de 4% ne s’appliquera plus au début de l’année prochaine. Cependant, l’Etat ne permettra pas que le prix réel affecte les ménages. La limite de 4% sera donc portée à 15%.

À ce prix, les ménages les plus modestes risquent déjà de ne pas pouvoir suivre. Heureusement, les membres de l’exécutif ont déjà anticipé le coût. Comme aide financière pour les plus modestes, l’État prévoit d’offrir un chèque énergie.

Une subvention comprise entre 100 et 200 euros sera adoptée dans la loi de finances 2023. Mieux, au lendemain de l’annonce du Premier ministre, le ministre délégué aux Comptes publics a déclaré une autre bonne nouvelle.

Ça va aller vite !

Ce dernier, qui s’appelle Gabriel Attal, était l’invité de France Info jeudi 15 septembre 2022. Il a annoncé un autre chèque énergie d’un montant identique. Celui-ci, contrairement au premier, ne concerne que ceux qui se chauffent au fioul.

Ainsi, pour 2023, les familles les plus modestes pourront recevoir jusqu’à 400 euros d’aide financière pour l’énergie. Par ailleurs, sur le plateau de France Info, Gabriel Attal a déclaré :

Pour les ménages les plus modestes, cela fait jusqu’à 400 euros d’aide exceptionnelle cet hiver pour remplir sa cuve.

Par ailleurs, il n’y a pas que l’énergie. Un autre bon d’achat est également au cœur du débat. Il s’agit du bon d’alimentation.

Une aide financière dans le secteur alimentaire ?

Comme mentionné ci-dessus, l’inflation touche presque tous les secteurs, y compris le secteur alimentaire. Il est indéniable que tout le monde a besoin de se nourrir. La plupart des ménages se tournent vers les produits de premier prix dans l’espoir de faire quelques économies.

L’Etat envisage également de soutenir ce secteur. Afin d’assurer la consommation de produits de qualité, l’État envisage un bon alimentaire. Mais pour l’instant, cette aide financière n’est qu’une idée, car aucune ligne budgétaire n’a encore été prévue.

Selon le ministère de l’économie :

Il n’y aura pas de ligne budgétaire pour le bon alimentaire dans le PLF (projet de loi de finances) 2023.

Cela dit, il ne faut pas perdre espoir, car selon le ministre de l’Agriculture :

C’est au moment du budget que les choses vont commencer à se décanter.

Chèque transport aide

De plus, ce projet est également une promesse du président de la République Emmanuel Macron. Lors de l’adoption de la loi sur le pouvoir d’achat, ce bon alimentaire était déjà au cœur des débats.

À l’époque, son montant était de 100 euros par foyer. Une somme supplémentaire de 50 euros était ajoutée pour chaque enfant à charge. Cependant, l’idée a été abandonnée. En revanche, pour 2023, rien ne semble encore décidé. Nous le saurons en janvier.

L’augmentation du prix des transports

On a dit précédemment qu’il fallait de l’énergie pour faire rouler les trains. Or, on sait que le prix de l’énergie augmente. Il ne faut pas s’étonner si le prix des billets de train augmente en même temps.

Rapporté par nos collègues de BFMTV :

La semaine dernière, le patron de la SNCF Jean-Pierre Farandou a confirmé la probable augmentation du prix des billets de train en 2023.

Face à cette situation, certaines entreprises proposent de réduire la TVA sur les transports à 5,5%. En contrepartie, le gouvernement a opté pour une autre forme d’aide financière. Il s’agit du chèque-transport.

Chèque transport : combien ça coûte ?

Cette nouvelle aide financière concerne les familles les plus modestes. Comme le chèque énergie, le chèque transport continuera à être attribué en fonction du revenu fiscal annuel. Toutefois, les chiffres exacts ne sont pas encore connus.

Selon nos confrères du Parisien :

transport

Tout dépendra si on s’arrête à la classe moyenne inférieure ou supérieure, tous les arbitrages ne sont pas encore complètement faits.

Toujours selon la même source, ce chèque pourrait atteindre le montant de 50 euros. Dans tous les cas, on sait que cette aide financière sera sur la liste des mesures prises dans le cadre du projet de loi de finances 2023 (PLF). Ce projet de loi est déjà en cours d’élaboration à l’heure actuelle. Il sera dévoilé à la fin du mois de septembre.

Un chèque qui touche directement les Français

Outre le montant, on sait également que le chèque transport ne concerne que les trains du quotidien (TER, Transilien…). Les TGV ne semblent pas être concernés.

Quant au paiement, le gouvernement prévoit de le verser directement aux abonnés des transports publics. Dans un souci de transparence, cela permettra au gouvernement de contourner les services de la Région.

Rapporté sur Boursorama, une source proche du dossier évoque :

Grâce à un chèque, le bénéficiaire sait immédiatement ce dont il a le doit. Et puis, si l’argent est versé aux collectivités pour qu’elles le redistribuent, il y a toujours un risque de perte.

L’inflation est élevée, mais le gouvernement fait des efforts en offrant un soutien financier direct dans presque tous les secteurs. C’est pourquoi l’Union européenne s’en sort plutôt bien face à l’inflation.
chèque

Lisez tous nos articles pour savoir comment se déplacer, mieux manger et économiser sur votre facture d’électricité. Notre objectif est toujours de vous aider à mieux vivre et à améliorer votre pouvoir d’achat !