Chèque énergie : découvrez les différentes aides à venir ! On vous dit tout.

En fonction de votre situation, vous pouvez bénéficier d'un chèque énergie en tant que propriétaire ou locataire. Il était une pub vous explique tout.

Les prix de l’énergie ont augmenté de 22,7% sur les 12 derniers mois. Heureusement, le gouvernement français a mis en place un certain nombre d’aides, dont le chèque énergie.

Chaque année, 5,8 millions de ménages à faibles revenus reçoivent le chèque énergie pour les aider à payer leurs factures d’électricité et de gaz.

chèque energie

En 2022, son montant varie de 48 à 277 euros TTC. Quelles démarches devez-vous entreprendre ? Il était une pub fournit des informations.

Des aides pour les ménages les plus modestes

Le chèque énergie existe depuis 2018. C’est une aide nominative qui s’adresse aux ménages les plus modestes pour les aider à payer leurs factures d’énergie.

Cette aide concerne aussi bien les factures d’électricité (EDF…) que le gaz, le bois, le fioul, etc. Elle peut également financer certains travaux de rénovation énergétique.

Par ailleurs, pour faire face à la flambée des prix de l’énergie, l’État a mis en place un nouveau chèque énergie exceptionnel.

D’une valeur comprise entre 100 et 200 €, il sera versé à 40 % des ménages les plus modestes d’ici la fin de l’année. Cette mesure vient compléter la prolongation du bouclier tarifaire jusqu’en 2023.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Vif (@levif.be)

5,8 millions de ménages français aux revenus modestes recevront le chèque énergie d’un montant de 48 à 277 euros TTC pour les aider à payer leurs factures d’électricité et de gaz.

Le chèque énergie, une aide au paiement des dépenses d’énergie, remplace les tarifs sociaux. Ces derniers ont été supprimés en 2018.

Il s’agissait du Tarif de Première Nécessité (TPN), pour l’électricité, et du Tarif Spécial de Solidarité (TSS), pour le gaz naturel.

Ce chèque énergie peut être utilisé pour payer une facture d’énergie pour un logement (électricité, gaz naturel, gaz en citerne, fioul, bois, etc.) ou une redevance pour un logement conventionné APL.

Il peut également être utilisé pour payer des travaux de rénovation énergétique dans le logement. Les fournisseurs et distributeurs d’énergie sont obligés de l’accepter comme moyen de paiement.

Comment tester votre éligibilité et estimer vos droits ?

Comme chaque année, l’État définit au printemps l’éligibilité au chèque énergie. Il les attribue sous condition de ressources. Les ménages éligibles reçoivent automatiquement leur chèque énergie en avril.

Si vous avez demandé que le chèque soit automatiquement déduit de vos factures d’énergie, vous serez également informé de sa transmission à votre fournisseur.

Si vous êtes éligible, vous recevrez automatiquement votre chèque énergie, à votre nom, par courrier à votre domicile. Veuillez noter que vous le recevrez à la dernière adresse que vous avez communiquée à l’administration fiscale.

Vous pouvez également tester votre éligibilité au chèque énergie en utilisant le simulateur disponible surchequeenergie.gouv.fr.

Le chèque énergie est attribué sous certaines conditions :

  • Vous devez habiter un logement soumis à la taxe d’habitation (même si vous en êtes exonéré).
  • Vous devez avoir déclaré vos revenus à l’administration fiscale.
  • Le revenu annuel imposable de votre foyer doit être inférieur à 10 800 € par unité de consommation (UC) pour bénéficier du chèque énergie.

Pour estimer votre droit au chèque énergie, vous devez également :

  • Déterminer la composition de votre foyer, estimée en UC, c’est-à-dire en unité de consommation. La valeur des unités de consommation composant le ménage est calculée comme suit : la 1ʳᵉ personne du ménage compte pour 1 unité de consommation. La 2ᵉ personne du ménage compte pour 0,5 unité de consommation. La 3ᵉ et les suivantes pour 0,3 par unité de consommation. Les 2 dernières valeurs comptent pour moitié si elles concernent des mineurs vivant alternativement avec chacun des 2 parents.
  • Consultez le revenu fiscal de référence (RFR) sur la première page de votre avis d’imposition sur le revenu.
  • Calculez votre chèque énergie en divisant le revenu fiscal de référence par votre nombre d’UC.

Quelles factures peuvent être payées avec le chèque énergie ?

  • Votre facture d’énergie auprès de votre fournisseur d’électricité, de gaz, de chauffage, de fioul domestique ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc.).
  • Vos charges d’énergie incluses dans votre loyer. Et ce, si vous êtes logé dans un foyer conventionné APL ou dans un EHPAD, EHPA, résidence autonomie, établissement ou unité de soins de longue durée (ESLD, USLD).
  • Certaines dépenses liées à des travaux de rénovation énergétique de votre logement peuvent également être payées avec le chèque énergie.

Conformément à l’article L. 124-1 du code de l’énergie, les professionnels concernés sont tenus d’accepter le chèque énergie. Si le chèque vous est refusé par l’un de ces professionnels, vous devez le signaler au numéro de téléphone suivant : 0 805 204 805.

A noter qu’un chèque 2022 peut être utilisé jusqu’au 31 mars 2023.

Un bon d’énergie exceptionnel avant la fin de l’année

Alors que l’hiver approche avec son lot d’incertitudes pour les ménages (pénurie, sobriété…), le gouvernement se mobilise pour relancer le pouvoir d’achat des Français avec plusieurs aides.

Le 14 septembre 2022, une conférence de presse a été organisée sur la situation énergétique.

A cette occasion, le Premier ministre Elisabeth Borne a présenté de nombreuses mesures pour faire face à la hausse des prix du gaz et de l’électricité.

chèque

Cette mesure fait écho à celle de décembre 2021, au cours de laquelle 6 millions de Français ont reçu une prime de 100 €.

Il faudra attendre quelques mois pour savoir si le chèque énergie exceptionnel sera toujours distribué en 2023. Pour 2022, on sait que la somme peut atteindre jusqu’à 200 euros maximum, pour un foyer composé d’une mère célibataire qui perçoit le SMIC mensuel.

Elle doit également avoir deux enfants à sa charge. Le montant du chèque énergie exceptionnel est de 100 euros pour un couple avec deux enfants à charge. Ceci à condition que leurs revenus mensuels soient égaux à un maximum de 3 000 euros nets.