Chauffe-eau : Enedis fait une mise au point sur les coupures !

Récemment, une nouvelle a pu être introduite concernant les coupures de chauffe-eau par Enedis, mais celle-ci n'était pas...

Depuis le 15 octobre, Enedis a le droit de couper ponctuellement l’alimentation en électricité.

Et a visé l’alimentation de près de 4 millions de foyers. Nous vous expliquons tout cela ici.

L’arrêté pour Enedis

Depuis le 15 octobre, Enedis est autorisé à couper l’alimentation de certains foyers. Cet ordre a été donné en septembre dernier. Mais tous les foyers français ne sont pas concernés.

En effet, seuls les foyers disposant d’un compteur heures creuses sont concernés par cette mesure. Cependant, il ne peut y avoir que des coupures contrôlées de moins de deux heures par jour.

Enedis coupure

Et pourtant, si le sujet des coupures d’électricité par Enedis semblait beaucoup inquiéter les Français, en septembre, il n’a pas fait grand bruit.

En effet, c’est en septembre dernier qu’Enedis a officiellement publié au Journal que les coupures auraient lieu. Ainsi, cette possibilité de coupures d’électricité reste possible entre le 15 octobre et le 15 avril.

La sobriété énergétique

Depuis plus de deux semaines, Enedis coupe l’électricité et surtout les chauffe-eau de certaines maisons.

Toutefois, cela ne peut se faire que deux heures par jour et toujours dans un objectif de sobriété énergétique. Une manière d’obliger les ménages à consommer moins.

Mais cette initiative ne vient pas seulement d’Enedis, en effet, c’est RTE qui recommande de telles mesures pour réaliser des économies.

L’attaché de presse de RTE explique à Planète que nous avons travaillé sur la nécessité de réduire notre consommation aux heures de pointe, car, on le sait, l’hiver va être tendu d’un point de vue électrique.

RTE a donc identifié différents leviers, pour les particuliers et les entreprises, et l’un d’entre eux est de jouer sur le chauffage de l’eau pour les particuliers, et de faire en sorte que les chauffe-eau ne fonctionnent pas à certaines heures.

Les Français touchés par les coupures de courant d’Enedis

Ainsi, Enedis a également tenu à s’exprimer sur ce sujet qui inquiète tant. Alors, l’attachée de presse du groupe a pu expliquer : Nous appliquons les décisions prises par RTE, nous effectuons le geste technique, et de manière plus globale cette mesure prise dans un contexte où nous cherchons à faire des économies d’énergie, pour passer un hiver serein.

Ainsi, cette mesure ne concerne pas tous les clients du groupe Enedis. En effet, il y a plusieurs conditions pour avoir les coupures. Tout d’abord, il faut avoir un chauffe-eau électrique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Chaunu (@chaunu_emmanuel)

Et un forfait heures creuses de moins de 36 kVA et avoir le compteur Linky. Selon le groupe, cela concerne 4,3 millions de personnes.

L’attachée de presse ajoute : La mesure est mise en place depuis le 15 octobre jusqu’au 15 avril, et elle sera systématique, tous les jours.

La réglementation

Alors, même si Enedis a le droit de couper les chauffe-eau, il y a quand même des règles. Il s’avère que pendant les heures creuses.

Donc de 11h30 à 15h30, les chauffe-eau ne fonctionnent pas. RTE précise qu’entre 12h et 13h, il y a un pic de consommation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CFE UNSA Enedis (@cfeunsa_enedis)

Il s’agit donc de modifier les heures de chauffe pour faire des économies d’énergie. L’eau chauffera la nuit et l’après-midi plutôt qu’en milieu de journée.

Pour Enedis, c’est pareil : au lieu de chauffer entre 12h et 14h, pendant les heures dites creuses, l’eau chauffera la nuit. D’ailleurs, c’est déjà le cas pour de nombreux clients, leur ballon d’eau chaude est activé la nuit.

Enedis : l’impact sur le consommateur

Les Français qui sont encore soumis à cette nouvelle mesure sont donc toujours très inquiets. Pourtant, les groupes, que ce soit Enedis ou RTE, affirment qu’il n’y a aucun impact sur les ménages.

Enedis veut assurer qu’il ne s’agit pas de priver les ménages d’eau chaude pendant l’hiver. Et encore moins de puissance de manière généralisée. Bien évidemment, il y aura toujours de l’eau chaude pour les Français.


Enedis ajoute également qu’il s’agit d’un éco-geste pour le passage de l’hiver, mais que cela n’aura aucun impact sur le confort des clients ou sur leurs factures. Cela ne change absolument rien.

Aussi, cela ne signifie pas pour Enedis que les contrats heures creuses et heures pleines vont disparaître. Le groupe ajoute : Nous n’allons pas supprimer les heures creuses, mais grâce à Linky, nous isolons simplement le déclenchement du ballon d’eau chaude la nuit, sans impact sur les autres usages électriques. Les clients pourront toujours bénéficier du tarif heures creuses.

Un moyen d’éviter les délestages

Ainsi, le gouvernement appelle à la sobriété énergétique. Pour le gouvernement, la sobriété est le seul moyen d’éviter un black-out total en France.

Il appartient donc à chacun de consommer le moins possible pour éviter de telles mesures. Mais en plus de cela, si RTE autorise Enedis à le faire, c’est parce que cela ne peut être que bénéfique.

Le dispositif permettra d’économiser 2,5 GWh, soit l’équivalent de deux réacteurs nucléaires, et presque la consommation d’une ville comme Paris. Ce n’est donc pas anodin.

Enedis

Mais cette initiative de RTE appliquée par le groupe Enedis semble être plutôt bien prise.

D’ailleurs, le magazine 60 millions de consommateurs a pu écrire que, sur le fond, l’idée est plutôt bonne. L’UFC-Que Choisir précise également que ses conséquences devraient être limitées si les utilisateurs programment leurs chauffe-eau électriques pour qu’ils fonctionnent pendant les heures creuses de la nuit, et celles de l’après-midi après 14 heures.