Chauffage : Si vous faites cela vous allez réduire votre facture d’énergie sans avoir froid !

Le chauffage reste une part très importante de la consommation d'énergie des ménages, mais il existe des moyens de le réduire...

Face à la crise énergétique qui débute en France, le gouvernement appelle les Français à faire très attention à leur consommation d’énergie et surtout avec le chauffage. Ainsi, les ménages devront faire preuve de sobriété énergétique afin de passer au mieux cet hiver.

En effet, le groupe RTE, qui transporte l’énergie, a donné à Enedis l’obligation de couper le courant aux ménages si nécessaire. Bien sûr, cela ne se fera pas sans prévenir et pendant moins de deux heures.

chauffage pour chauffer

Mais pour éviter les coupures, mieux vaut viser une baisse de la consommation d’énergie. Et donc réduire les factures. Et cela commence par le chauffage. Nous vous expliquons tout ici.

Une aide pour le chauffage

Le gouvernement est bien conscient qu’à l’approche des températures les plus froides, les Français vont devoir allumer le chauffage. Mais avec la hausse des prix de l’électricité et du gaz, les factures pourraient vite devenir inabordables.

Alors pour éviter une inflation énergétique incontrôlée, le gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire.

Celui-ci reste fixé à 15%. Concrètement, cela signifie que les prix de l’énergie ne peuvent pas augmenter de plus de 15%.

Mais même si elle est maîtrisée, une augmentation de 15% des factures d’électricité et de gaz peut rapidement devenir problématique.

Une augmentation chiffrée

Que ce soit par sobriété énergétique ou par intérêt financier, les Français ont tout intérêt à faire attention à leurs dépenses d’énergie et de chauffage. Mais depuis un an, et malgré le bouclier tarifaire, les prix de l’énergie ne cessent d’augmenter.

Le Premier ministre a même déclaré pour l’année prochaine une augmentation moyenne des factures d’environ 25 euros par mois pour les ménages qui se chauffent au gaz, au lieu d’environ 200 euros par mois sans le bouclier tarifaire, et une augmentation moyenne d’environ 20 euros par mois pour les ménages qui se chauffent à l’électricité au lieu de 180 euros par mois sans le bouclier tarifaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dorémi (@doremi_renovation)

Ainsi, alors que l’automne semble bien entamé, de nombreux foyers français ont déjà dû rallumer le chauffage, mais craignent pour les factures chaque mois.

Ainsi, pour certains, il n’est pas question de l’allumer sauf s’il fait vraiment froid pour ne pas dépenser trop. Cependant, il est encore possible de profiter du chauffage tout en faisant des économies grâce à plusieurs petits gestes.

Contrats

Quant au bouclier tarifaire, il ne concerne pas tout le monde. Il est destiné aux personnes qui ont signé un contrat individuel d’énergie, c’est-à-dire un contrat de résident ou de copropriétaire.

Et ce, avec des tarifs qui restent réglementés. En revanche, pour les personnes ayant des offres à prix de marché, le bouclier tarifaire peut être appliqué, mais cela reste à la discrétion des fournisseurs d’énergie.

Ainsi, l’augmentation des prix du chauffage est normalement plus importante. Il est donc important de savoir sur quel type de contrat vous êtes pour obtenir les meilleurs tarifs et bénéficier pleinement du bouclier tarifaire.

Ainsi, si vous constatez que vous subissez une forte augmentation, vous êtes en droit de demander à passer à un tarif réglementé. La plupart des fournisseurs l’accepteront.

Il est également possible de passer à une nouvelle offre moins chère. Cela peut se faire chez le même fournisseur ou chez un autre. Il existe également des comparaisons d’offres en matière d’électricité.

Ou même pour le gaz naturel. Vous pouvez les trouver en ligne afin d’obtenir la meilleure offre et payer moins cher vos factures de chauffage.

Par exemple, le comparateur le plus connu conseille vivement aux consommateurs de passer à une offre à tarif réglementé. Si les prix indexés sur le marché peuvent offrir des opportunités, cela ne reste pas dans ce contexte.

Baisser le chauffage

Vous pourriez penser qu’une différence d’un degré ne fait pas vraiment une grande différence pour votre chauffage. En effet, vous auriez probablement du mal à savoir si une pièce est toujours chauffée à 19° ou à 20°.

Et pourtant, si vous ne voyez pas de différence dans votre ressenti, vous en verrez beaucoup plus sur la facture. Il s’avère qu’un seul degré peut souvent faire une grande différence sur une facture.

C’est pourquoi le président Emmanuel Macron recommande à tous les Français de régler le chauffage à 19° pour les pièces à vivre. Et pour les pièces les moins utilisées, la température idéale reste de 16° ou 17°, mais pas plus.

En effet, c’est toujours dans le cadre de la sobriété énergétique que le président appelle à baisser le chauffage un peu moins que d’habitude. Et la température de 19° ne sort pas de nulle part.

Le président recommande de ne pas la dépasser. Car cette température correspond à un confort thermique acceptable selon l’Ademe. Cette dernière estime même que pour un degré de chauffage par mois, cela représente une économie de 7% sur la facture d’électricité.

Les 19 degrés

Ainsi, baisser d’un seul degré le chauffage de son logement ne fait pas vraiment de différence. Mais cela permet d’économiser beaucoup d’argent en termes de consommation d’énergie. D’autant plus que même à 19 degrés, le corps humain n’a normalement pas froid.

Ainsi, une économie de 7 % sur la facture vaut la peine d’enfiler un pull. Par ailleurs, il est fortement recommandé aux personnes qui ne possèdent pas de thermostat de s’en procurer un.

Il est du devoir de chacun de faire attention à la consommation d’énergie. Il ne faut donc pas dépasser les 19° recommandés.

Les petits gestes pour le chauffage

Pour consommer moins, il faut baisser le chauffage. Et si vous avez déjà essayé de chauffer une maison avec les fenêtres ouvertes, alors c’est comme jeter de l’argent par les fenêtres.

Eh bien, sachez que si votre maison est encore mal isolée, c’est la même chose. Il existe des moyens d’améliorer l’isolation de votre maison. De cette façon, le chauffage reste mieux et vous payez aussi moins.

Vous pouvez le faire en mettant des rideaux à vos fenêtres ou en fermant vos volets la nuit. Vous devez également veiller à ce que les volets restent ouverts pendant la journée. De cette façon, le soleil qui frappe les fenêtres réchauffera la maison.

chauffage

 

Si vous savez que vous avez des problèmes d’isolation, il existe des moyens de les résoudre. Les textiles ou le liège restent de très bons isolants bon marché. C’est encore le moyen de perdre moins de chaleur.

Une idée reçue sur le chauffage en hiver est qu’il ne faut pas ventiler pour garder l’air chaud.

Or, c’est contre-productif. Il s’avère que l’air propre et sain est plus facile à chauffer que l’air humide inchangé. Il est donc essentiel d’aérer votre maison pendant 10 minutes par jour.