Cette boisson très populaire augmente le risque de cancer !

Certaines boissons non alcoolisées augmentent le risque de cancer du foie. Les nouvelles études parlent d'une augmentation du risque de 80%.

L’alcool est connu pour provoquer de nombreuses formes de cancer. Les chercheurs l’ont affirmé. Cependant, il s’avère que certaines boissons non alcoolisées augmentent tout autant le risque. Une nouvelle étude scientifique a révélé ce fait.

Les femmes qui boivent au moins une boisson sucrée par jour risquent de développer un cancer du foie. C’est ce que révèle une étude de l’Université de Caroline du Sud. Elles ont 78 % plus de risques de développer un cancer du foie que les femmes qui ne boivent qu’occasionnellement.

Boissons alcoolisées et risque de cancer

Les scientifiques ont reconnu l’alcool comme un agent cancérigène. Pour être plus précis, l’éthanol. L’éthanol, lorsqu’il est ingéré, se décompose dans le corps en composés.

boisson apéritifs

L’acétaldéhyde et d’autres radicaux libres peuvent endommager les cellules et provoquer le développement de maladies. En outre, la consommation d’alcool peut entraîner des déficits nutritionnels. Cela pourrait favoriser la maladie.

Ce qui compte, c’est la quantité d’alcool et le type de boisson alcoolisée. Toutefois, le risque de cancer augmente dès que la consommation dépasse un verre par jour. Une petite quantité d’alcool reste un facteur de risque.

Selon les études, voici les cancers pour lesquels l’alcool augmente le risque :

  • le cancer du sein
  • Cancer de la bouche
  • Cancer colorectal
  • Cancer de l’œsophage
  • Cancer de l’estomac
  • Cancer du foie
  • Cancer du larynx et du pharynx

Consommation d’alcool et tabagisme
Si la consommation d’alcool est associée au tabagisme, le risque de cancer augmente. En particulier les cancers des voies aérodigestives supérieures. Pour information, la consommation d’alcool est la deuxième cause de mortalité par cancer en France après le tabac.

Consommation d’alcool et tabagisme

La consommation d’alcool serait responsable d’environ 28 000 nouveaux cas de cancer chaque année. La consommation d’alcool en France est donc l’une des plus élevées d’Europe. Cela dit, il existe des conseils pour réduire le risque de cancer.

Les personnes qui souhaitent continuer à boire des boissons alcoolisées ne doivent pas dépasser deux verres par jour. Et pas tous les jours. Il est préférable de s’abstenir de boire au moins deux jours par semaine.

Boissons gazeuses et cancer du foie

Selon de nouvelles recherches, les boissons gazeuses ont été ajoutées à la liste des agents cancérigènes. Les chercheurs ont constaté que la consommation de boissons sucrées équivaut à la somme des sodas et des boissons aux fruits.

boisson tonic

Sur la base d’un diagnostic confirmé après un suivi médian de 18,7 ans, 205 femmes se sont avérées atteintes d’un cancer du foie. Or, la consommation de boissons sucrées est un facteur de risque de cancer du foie chez les femmes ménopausées.

Il s’agit toutefois d’un risque modifiable. Ces dernières années, les scientifiques ont remarqué que les facteurs de risque du cancer du foie ont changé. Pendant longtemps, la cirrhose a été considérée comme le principal facteur de risque du cancer du foie.
Il semble que la donne ait changé. La maladie du foie gras est désormais la cause de décès par cancer qui connaît la croissance la plus rapide. C’est l’accumulation de graisse dans le foie qui caractérise cette maladie.

La cause en serait la malbouffe, mais aussi la consommation de boissons sucrées. D’autres études sont nécessaires pour examiner en profondeur ce lien entre le cancer du foie et les boissons sucrées. C’est ce qu’affirment des chercheurs de l’Université de Caroline du Sud.

Conseils pour prévenir le cancer

On sait désormais que l’alcool n’est pas la seule cause de cancer. Les boissons non alcoolisées peuvent désormais être comptées parmi les facteurs de risque. Toutefois, voici quelques conseils pour réduire le risque de cancer :

boisson

  • Ne pas fumer : le tabagisme augmente le risque de cancer du poumon, mais pas seulement. Il augmente également le risque de cancer de la tête et du cou. On peut également citer le cancer du foie, de l’œsophage et du sein, entre autres.
  • Mangez sainement : optez pour des aliments naturels plutôt que des aliments hautement transformés. Cela signifie des légumes, des fruits, des protéines et des céréales complètes.
  • Soyez actif : on pense que l’exercice régulier contribue à protéger contre au moins huit types de cancer. Alors sortez, faites du vélo, allez au gymnase ou promenez votre chien…