Bois de chauffage et granulés ! Méfiez-vous de cette nouvelle arnaque !

Bois de chauffage et granulés face à la hausse des prix, des arnaqueurs en ont profités pour créer des faux sites de vente se multiplient. Méfiez-vous.

Avec l’augmentation constante des prix de l’énergie et les subventions offertes par l’État, les cheminées ou poêles – à bois ou à granulés – connaissent un succès croissant en France. Ces chauffages d’appoint efficaces, esthétiques et conviviaux sont des atouts chaleureux pour la maison.

Mais eux aussi sont victimes de leur succès. Le prix des granulés de bois s’envole et de nouveaux faux vendeurs profitent de la situation pour arnaquer les consommateurs en leur promettant de payer moins cher la précieuse matière en ligne. Les arnaques se multiplient, comme l’a constaté l’UFC-Que Choisir.

Granulés de bois : l’explosion des prix…

En un an, le prix d’une palette d’une tonne de granulés (en sacs de 15 kg) est passé d’environ 300 € à plus de 600 ou 700 €, soit une augmentation de plus de 130 %. Et cette fois, la guerre en Ukraine n’y est pour rien, puisque la majorité de ces granulés sont produits en France.

bois de chauffage

Alors à qui la faute ? Tout d’abord, c’est l’augmentation de l’énergie nécessaire à leur fabrication. La demande est également en hausse : de plus en plus de Français convertissent leur chauffage au fioul en chauffage au bois. En 2021, l’installation de poêles à granulés a augmenté de plus de 40% et celle de chaudières à granulés de 120% !

Et enfin, aux consommateurs. Par peur de manquer, les Français surstockent et commandent beaucoup plus que nécessaire ! Des achats excessifs (même en plein été !) qui pèsent lourd. La production ne suit plus, les fournisseurs importent les marchandises… qui coûtent alors encore plus cher !

Et les arnaques en ligne

L’automne est la période habituelle de renouvellement des stocks pour les particuliers. Face à la pénurie de marchandises dans les magasins, beaucoup se tournent vers les achats en ligne. Attention, les sites frauduleux se multiplient, comme le constate l’UFC-Que Choisir, qui reçoit de nombreux courriers de consommateurs abusés.

Ces sites, dont les noms n’éveillent pas toujours les soupçons (Laboutique-dubois.com, Bois-energie-plus.com, etc.) attirent généralement les clients avec deux arguments : des prix bas et une livraison rapide.

À l’heure où l’offre est très réduite et où les prix ont explosé depuis l’hiver dernier, ne tombez pas dans le panneau de ces bonnes affaires ! Plusieurs consommateurs ont commandé des sacs de granulés en ligne, pour plusieurs centaines d’euros, qui ne sont jamais arrivés.

Avant d’acheter votre bois sur le web, ne sautez aucune étape : comparez les offres, lisez les avis des internautes, consultez les conditions générales de vente. Et bien sûr, fuyez si votre navigateur internet vous déconseille un site ou si on vous demande de régler votre commande par virement bancaire !

La clé pour choisir le bon bois de chauffage est de sélectionner la bonne espèce. Les bois durs, tels que le chêne et le hêtre, qui sont très courants, ou le frêne et le charme, sont idéaux.

bois

En raison de leur densité élevée, ces essences mettent beaucoup de temps à brûler et leur pouvoir calorifique est remarquable. En choisissant ce type de bois, vous utiliserez moins de bois tout en obtenant une chaleur maximale.

Quel bois pour quel mode de chauffage ?

Pour affiner votre choix, tenez compte de votre équipement de chauffage. Si vous avez un poêle ou une cheminée ouverte, il est important d’éviter les éclaboussures. Le chêne et le charme sont idéaux.

Dans le cas d’un poêle ou d’une cheminée fermée, vous pouvez choisir la cendre. Bien que son pouvoir calorifique soit légèrement inférieur, il produit de très belles flammes.

granulés de bois

Le deuxième critère le plus important pour le choix du bois de chauffage est le taux d’humidité. Le bois peut être sec (moins de 23 % d’humidité), semi-sec (23-35 % d’humidité) ou vert (plus de 35 % d’humidité). Le bois sec a un pouvoir calorifique très élevé, alors que le bois vert n’en a pas.

Comment stocker le bois de chauffage ?

Demandez à votre fournisseur quelles sont les conditions de stockage. Le bois sec est du bois qui a été coupé depuis au moins 18 mois. En outre, le bois doit être stocké dans de bonnes conditions. N’hésitez donc pas à demander s’il doit être stocké sous une couverture partielle ou complète ou à l’air libre. Pour vous assurer que le bois est suffisamment sec, vous pouvez vous appuyer sur la norme NF.

prix bois de chauffage

Origine et coût du bois de chauffage

En plus de la qualité du bois, il est important de savoir d’où il provient. La certification PEFC garantit que le bois est produit de manière responsable. Vous pouvez donc être sûr de chauffer votre maison grâce à une gestion durable des forêts.