Augmentation de vos retraites : la pension de base, la complémentaire, ce que vous devez savoir !

Après l'augmentation du régime de retraite de base, c'est maintenant au tour des pensions complémentaires d'obtenir une augmentation...

Cette année reste une année complexe. Avec l’inflation, le gouvernement ne pouvait pas rester immobile. Alors, pour aider les Français, il a proposé un projet de loi appelé Pouvoir d’achat qui touche aussi vos pensions de retraite.

Ce projet de loi contient de nombreuses mesures, de nouvelles aides, des primes et surtout des revalorisations. Ainsi, bon nombre d’allocations ont eu droit à une augmentation de 4%, tout comme les pensions de retraite.

augmentation pensions

Mais maintenant, c’est au tour des pensions complémentaires d’obtenir également une augmentation. Nous vous expliquons tout ici.

Pensions complémentaires

Contrairement au régime de retraite de base, l’État n’a pas la main sur le montant des retraites complémentaires. Celles-ci sont servies par l’Agirc Arrco et peuvent également être revalorisées chaque année.


Mais contrairement au régime de base, qui est revalorisé au début de chaque année, le régime complémentaire est revalorisé en novembre.

Cela signifie que le mois prochain, les retraites complémentaires peuvent bénéficier d’une augmentation intéressante. Cette augmentation concerne 13 millions de retraités.

Pour l’instant, le taux exact de l’augmentation ne semble pas encore avoir été décidé. Il faudra attendre le 6 octobre pour en être sûr. Mais il semble qu’une augmentation minimale de 5,1 % soit prévue.

Cela permettrait d’appliquer tout au long de l’année le même taux de revalorisation que les régimes de base.

En effet, les pensions du régime de base ont reçu 1,1% en janvier, plus les 4% en juillet. Ainsi, pour les régimes complémentaires, Agric Arrco se base sur le taux d’inflation prévisionnel moyen fourni par l’Insee.

Et ensuite sur l’indice d’évolution des salaires. C’est donc avec la moyenne de ces deux facteurs que l’organisme détermine chaque année le taux de revalorisation. En effet, il faut faire attention aux salaires, car les pensions ne doivent pas augmenter plus qu’ils ne le font.

Calcul du montant

Il existe un certain nombre de différences entre la pension de base et la pension complémentaire. Tout d’abord, l’organisme qui les verse. Pour les pensions complémentaires, le montant est calculé sur la base du nombre de points acquis pendant les années de travail.

Ce montant est ensuite multiplié par la valeur du point. En général, ces derniers semblent être revalorisés chaque premier novembre. L’année dernière, il s’agissait d’une augmentation de 1%.

Bruno Le Maie a même été très clair sur ce dernier point. Il a déclaré que c’est aux partenaires sociaux de revaloriser les retraites complémentaires. Nous allons augmenter les pensions de base.

Mais pour cette année, la revalorisation pourrait peut-être avoir lieu ce mois-ci. En effet, c’est le 6 de ce mois que les partenaires sociaux doivent se réunir pour discuter du taux de revalorisation. Ainsi, l’augmentation attendue semble rester entre 4,9% et 5,2%.

Le régime de base

Pour l’instant, tous les retraités peuvent compter sur leur régime de base. En effet, ce dernier a pu voir voter une mesure lui permettant d’obtenir une forte augmentation de 4%.

Même si cette augmentation semble être critiquée. En effet, il semble que les personnes ayant des pensions plus importantes recevront plus d’aides que celles ayant des pensions plus petites.

Cela semble anormal, puisque les personnes ayant les plus petites pensions semblent avoir davantage besoin d’aide.

pensions

Mais les 4 % ajoutés à la pension semblent tout de même bienvenus. Même si pour une pension de 1 200 euros, cela ne représente que 60 euros supplémentaires par mois.

C’est tout de même un soulagement bienvenu en ces temps d’inflation. Toutefois, d’autres augmentations sont évidemment encore à prévoir.

En effet, le gouvernement prévoit déjà d’allouer 0,8% supplémentaire au mois de janvier prochain pour continuer à lutter contre l’inflation qui ne semble pas vouloir s’arrêter.