Allez percevoir la prime inflation de la CAF ou celle de la MSA pour l’automne 2022 !

Les bénéficiaires de l'ASPA ont reçu la prime exceptionnelle de rentrée des classes de 100 € ce samedi 15 octobre. Voici le calendrier pour la suite.

Afin de lutter contre l’inflation galopante de +6,1% en juillet en France, le parlement a voté, début août 2022, dans le cadre du projet de loi en faveur du pouvoir d’achat, l’instauration d’une prime d’inflation.

Cette prime exceptionnelle de rentrée scolaire a été versée à partir de septembre 2022 par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA) ou la caisse de retraite ou le Centre Régional des Œuvres Universitaires et scolaires (CROUS).

prime d-inflation

Elle est incluse dans le paquet de la loi sur le pouvoir d’achat. Cette prime de rentrée des classes de 100 euros est destinée aux ménages les plus modestes. Et ils sont près de 11 millions.

La CAF et d’autres organismes ont commencé les versements, depuis le jeudi 15 septembre. Mais le calendrier de versement n’est pas le même pour tous. Qui peut en bénéficier ? Comment peuvent-ils en bénéficier ? Voici quelques explications.

La priorité : le pouvoir d’achat des Français

En cette année 2022, l’inflation continue d’augmenter. Les ménages français ont de plus en plus de difficultés à payer les dépenses du quotidien.

Parmi les aides pour payer les factures, une prime exceptionnelle de rentrée scolaire a également été votée à travers le projet de loi « pouvoir d’achat ».

Aujourd’hui, la priorité absolue du gouvernement est l’inflation et le pouvoir d’achat des Français. L’inflation est une menace directe sur les ménages les plus fragiles, sur les classes moyennes.

Et sur les retraités qui ne peuvent malheureusement pas augmenter leurs revenus. Selon l’interview de M. Bruno Le Maire sur RTL, cette prime ira à ceux qui en ont le plus besoin. A ceux qui souffrent le plus de la hausse des prix des produits alimentaires, des carburants et de l’énergie.

A partir du jeudi 15 septembre

Depuis 2020, la crise sanitaire bouleverse le contexte social et économique en France et dans le monde.

Afin de lutter contre les effets de l’inflation galopante sur le budget des ménages (5,8 % en août), le gouvernement a décidé de reconduire le chèque inflation de 100 €, qui sera versé à 40 millions de Français fin 2021.

C’est l’une des mesures de la loi sur le pouvoir d’achat adoptée cet été au Parlement. Le montant de la prime d’inflation est de 100 € par bénéficiaire, plus 50 € par enfant. Cette prime exceptionnelle de rentrée scolaire concerne donc près de 11 millions de foyers à faibles revenus.


Le versement de cette aide exceptionnelle a débuté jeudi 15 septembre, une mesure prévue par la loi sur le pouvoir d’achat adoptée cet été. C’est un gage de solidarité et de justice sociale pour les familles.

Et pour celles qui sont fortement impactées par l’inflation, elle est débloquée à un moment clé comme la rentrée scolaire. C’est ce qu’a souligné Jean-Christophe Combe, le ministre des Solidarités, dans un communiqué transmis à l’AFP.

Qui peut bénéficier de cette prime ? Et de combien ?

Le montant est de 100 €, plus 50 € par enfant à charge effective et permanente. Cette aide, mise en place à titre exceptionnel pour l’année 2022, s’adresse aux ménages les plus modestes bénéficiaires des minima sociaux.

  • Les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA),
  • Les bénéficiaires de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH),
  • Les retraités percevant le minimum vieillesse (Aspa),
  • Les personnes bénéficiant de l’Aide Personnalisée au Logement (APL),
  • Les étudiants bénéficiaires de la bourse du Crous,
  • Les salariés qui perçoivent également la prime d’activité.

Quand puis-je faire ma demande ?

Après les bénéficiaires des minima sociaux (RSA, AAH, ASS, etc.), des allocations logement (APL, ALF et ALS).

Et les étudiants boursiers en septembre dernier… C’est enfin au tour des bénéficiaires de l’allocation de solidarité aux personnes âgées de recevoir ce coup de pouce de l’État.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par nana62 (@nana62300)

Le versement de cette prime aux bénéficiaires de l’Aspa (anciennement appelé minimum vieillesse) a débuté samedi 15 octobre.

Selon les chiffres de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), ce versement exceptionnel aux bénéficiaires de l’Aspa concerne 200 000 personnes.

Quelle est la procédure ?

Les organismes chargés de verser l’aide ouvrant droit à la prime exceptionnelle de rentrée scolaire seront chargés de la verser :

  • Pour les bénéficiaires du RSA, de l’AAH, de l’APL et de la prime d’activité. Le versement est également effectué par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA), pour les personnes dépendant du régime agricole.
  • Pour les bénéficiaires de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) : paiement également effectué par la caisse de retraite du bénéficiaire.
  • Pour les étudiants boursiers : paiement effectué par le Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS).

La prime de rentrée scolaire est versée automatiquement aux personnes qui y ont droit. Il n’est donc pas nécessaire d’effectuer des démarches pour la percevoir. Si vous percevez le RSA par exemple, votre Caisse d’Allocations Familiales vous enverra le versement.

Qui doit attendre le 15 novembre pour recevoir la prime d’inflation de la CAF ?

Les actifs percevant la prime d’activité en juin 2022, qui sont également éligibles à la prime d’inflation, seront les derniers à bénéficier de la prime d’inflation.

L’objectif de la prime d’activité est d’encourager les travailleurs (salariés ou indépendants) aux ressources modestes à prendre ou reprendre une activité professionnelle et de soutenir leur pouvoir d’achat.

La prime d’activité a pour but d’encourager les travailleurs (salariés ou indépendants) aux ressources modestes à accéder ou à reprendre une activité professionnelle et à soutenir leur pouvoir d’achat.

prime

Il faut être âgé de plus de 18 ans pour bénéficier de cette aide sociale. En principe, les ménages éligibles à la prime d’activité devraient bénéficier de l’allocation exceptionnelle de rentrée scolaire. Celle-ci débutera le 15 novembre.

En revanche, pour les bénéficiaires de la prime d’activité, le montant ne sera pas le même. Ils auront droit à 28 €.

À ce montant de base, 14 € seront ajoutés pour chaque enfant à charge (jusqu’au mois précédant leur 20e anniversaire). Pour eux aussi, le versement sera effectué automatiquement par la CAF.