Age, pension, taux plein : ce que vous devez absolument savoir concernant votre retraite !

Selon Macron, la réforme de la retraite est inévitable. Avant cela, voici ce qu'il faut savoir sur le régime actuel.

L’âge légal de la retraite, l’âge minimum pour faire valoir ses droits, l’âge du taux plein automatique… L’âge de la retraite à lui seul est source de confusion. De nombreux Français ne savent pas quand ils prendront leur retraite, et encore moins combien ils gagneront.

Déjà, il existe 3 types de pensions de retraite : la pension de base, la pension complémentaire et la pension supplémentaire. Si vous avez du mal à les distinguer, lisez cet article. Qui part quand ? Avec quelles pensions ? Nous vous disons tout dans cet article.

Retraite : connaissez-vous vos droits ?

Une chose est sûre : on ne peut pas travailler toute sa vie. Et heureusement ! Cette vérité rend indispensable l’obtention d’une pension.

retraite 2022

Pourtant, de nombreux salariés redoutent la fin de leur carrière. Cela est compréhensible, car c’est un véritable parcours du combattant que de savoir quand exactement prendre sa retraite.

Selon un sondage réalisé par nos confrères de Planet en août dernier, la majorité des Français sont préoccupés par la retraite. Une statistique rapportée par le Cercle des Épargnants et l’institut Ipsos dans une récente enquête.

Ces deux organismes affirment que :

71% des travailleurs ne savent pas combien ils pourraient recevoir après leur retraite.

Vous vous demandez peut-être comment cela est possible. Plusieurs experts ont étudié le sujet.

Le système de retraite français est compliqué.

Il est compréhensible que de nombreuses personnes ne sachent pas combien elles recevront à leur retraite.

Plusieurs experts s’accordent même à dire que le système de retraite français est compliqué. Parmi eux, Alexandre Delaigue, économiste de formation et professeur associé à l’Université de Lille 1, estime que cette complexité est due aux différentes réformes apportées au système.

Le système français est très complexe par nature, c’est le premier problème. Ensuite, l’avalanche de réformes à laquelle nous avons dû faire face ne nous aide pas à y voir plus clair. Il est difficile de savoir ce qui va se passer dans le futur, observe-t-il pour Planet.

Florence Legros, économiste et directrice de l’ICN Business School, partage le même avis. Selon elle, les différents régimes de retraite rendent à eux seuls la compréhension difficile.

Entre le régime général et les régimes complémentaires, le régime de droit privé et les régimes de droit public, on ne sait plus où donner de la tête.

L’âge actuel de la retraite

Selon les textes en vigueur à l’heure où nous écrivons ces lignes, l’âge légal de la retraite est de 62 ans. Cela signifie simplement qu’à l’âge de 62 ans, vous êtes libre de prendre votre retraite.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Argent & ambition (@goldy.fr)

Toutefois, pour bénéficier de ce que l’on appelle une pension à taux plein, il faut réunir un certain nombre de trimestres. Cet âge de 62 ans n’est pas absolu, car certaines personnes peuvent prendre leur retraite plus tôt. Sous certaines conditions, vous pouvez prendre votre retraite à 60 ans, voire plus tôt.

Voici quelques situations qui le permettent :

  • Vous avez commencé à travailler très tôt, c’est-à-dire avant l’âge de 20 ans.
  • Votre domaine de travail est considéré comme pénible. Il existe plusieurs facteurs permettant de le détecter. Par exemple : travail de nuit, travail manuel, etc.
  • Vous avez souffert d’un handicap pendant et à cause de votre travail.

Cependant, ce qu’il faut retenir, c’est le nombre de trimestres. Alors comment les remplir ?

Pension complète et nombre de trimestres

Pour être sûr de partir à la retraite et de percevoir votre pension complète, vous devez avoir cotisé un certain nombre de trimestres. De quoi s’agit-il exactement ?

Selon le site internet de la fonction publique, il s’agit de l’unité utilisée pour identifier la durée de l’assurance retraite. Autrement dit, les trimestres sont l’une des mesures qui vous permettent de connaître le montant de la pension que vous percevrez.

Il vous permet également de savoir quand, précisément, vous pouvez prendre votre retraite. Si certaines personnes peuvent prendre leur retraite avant l’âge de 62 ans, d’autres mettent beaucoup plus de temps. Comment sont calculés les trimestres ? Tout d’abord, il existe deux types de trimestres :

Les trimestres cotisés

Les trimestres cotisés représentent le temps que vous avez passé à travailler. Pendant cette période, votre employeur verse des cotisations. En fait, vous avez vous-même cotisé chaque mois pour votre pension de retraite. Les retenues sont effectuées automatiquement.

Les trimestres assimilés

Les trimestres sont dits assimiler si vous n’étiez pas au travail et que votre employeur n’a pas versé de cotisations. Ils sont toutefois pris en compte dans le calcul de votre pension de retraite. Voici les cas dans lesquels cette cotisation non contributive intervient :

  • chômage
  • maternité/paternité
  • maladie

Pour bénéficier d’un taux plein, un salarié doit cotiser en moyenne 170 trimestres. Mais tout dépend de votre âge.

Combien de temps avant de pouvoir prendre votre retraite ?

Si vous avez du mal à comprendre les trimestres, voici une explication plus simple basée sur des exemples du RTL.

Vous avez 60 ans (vous êtes né en 1962), pour partir à 62 ans et bénéficier de votre retraite à taux plein, vous devez avoir travaillé 42 ans (178 trimestres). Donc si vous avez commencé à travailler à l’âge de 20 ans, c’est exactement l’âge légal de départ à la retraite : 20 + 42.

Donc, si vous avez commencé à travailler à 22 ans, vous ne pouvez prendre votre retraite qu’à 64 ans, c’est-à-dire 22 + 42. Si vous prenez quand même votre retraite à 62 ans, votre pension ne sera pas complète. C’est ce qu’on appelle un malus.

Comment votre pension est-elle calculée ?

Pour les salariés du secteur privé, le montant est calculé sur la base des 25 années pendant lesquelles vous avez gagné le plus d’argent. Pour les fonctionnaires, leur pension est calculée sur la base des 6 derniers mois de leur carrière.

retraite
Par exemple, si vous êtes fonctionnaire et que vous avez gagné 3 000 € de salaire brut au cours du dernier mois. Une fois que vous aurez rempli toutes les conditions pour une retraite à taux plein, votre pension sera de 2 250 € bruts. Faites le calcul, cela représente 75 % de votre salaire brut.

En tout cas, c’est la situation actuelle. Cela dit, on ne sait pas encore ce que va apporter la nouvelle réforme des retraites d’Emmanuel Macron. Une chose est sûre, l’âge légal de départ à la retraite sera porté à 62 ans.