600 euros de prime pour lutter contre la hausse des prix pour les locataires !

Action logement met en place un fonds énergie en complément des différentes aides aux locataires. Découvrez qui pourra en bénéficier.

Action logement souhaite soutenir les locataires du parc national qui rencontrent des difficultés dues à la hausse des prix de l’énergie.

Pour ce faire, l’organisme paritaire propose des aides aux locataires, notamment un fonds énergie. Cette aide pourrait mobiliser jusqu’à 45 millions d’euros.

hausse prix locataires

Les locataires HLM les plus précaires pourraient recevoir jusqu’à 600 euros. Le dispositif Action logement est complémentaire du chèque énergie de 100 à 200 euros et de la prime exceptionnelle du gouvernement.

Qui va bénéficier de ces aides et quelles sont les autres aides dont peuvent bénéficier les locataires ? Nous vous disons tout.

Qui va bénéficier du fonds énergie ?

Action logement versera cette aide à tous les ménages du parc social. Les locataires du parc national pourront en bénéficier, qu’ils soient salariés ou non. Et ce, s’ils ont subi une augmentation de leurs charges de plus de 100 euros par mois.

L’aide concerne également les locataires qui ont dû payer plus de 1 000 euros de loyer en un an. Ces ménages disposeraient de moins de 15 euros par personne et par jour pour vivre. Au total, ce sont près de 75 000 ménages locataires HLM qui bénéficieront de cette aide d’Action Logement.

Pour en bénéficier, les locataires qui répondent à ces critères doivent contacter leur bailleur social. Ce dernier doit être membre des 101 adhérents de Soli’AL.

Il s’agit d’une association d’Action Logement dédiée à l’accompagnement des locataires vulnérables.

Le bailleur constituera le dossier à l’aide de l’outil en ligne Soli’Aide. Le bailleur versera les aides directement aux locataires. Le dispositif Action Logement sera opérationnel à partir du 12 décembre.

Qui contribue au fonds énergie ?

Malgré la mise en place du bouclier tarifaire, certains ménages locataires HLM ont encore du mal à payer leurs factures d’énergie.

Pour aider ces locataires, la gauche a proposé d’augmenter le forfait charges de l’allocation personnalisée au logement (APL).

Cependant, la majorité présidentielle et le gouvernement s’y sont opposés. Le Fonds Énergie est donc une solution d’Action Logement pour aider ces ménages. L’organisme paritaire et les bailleurs volontaires contribuent à ce fonds d’aide aux locataires.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Atoi.tesdroits (@atoi.tesdroits)

Action Logement Services s’engage à mobiliser jusqu’à 15 millions d’euros pour abonder à hauteur de 50 % les versements effectués par les bailleurs, a annoncé l’organisme le 24 octobre.

Les 51 filiales immobilières du groupe se sont engagées à verser 10 euros par logement. Cela représente un total de plus de 10 millions d’euros.

Les propriétaires qui sont membres de Soli’AL peuvent également contribuer au Fonds pour l’énergie. Cette aide s’ajoute aux nombreuses aides aux locataires proposées par Action Logement.

Les aides au logement d’Action Logement

Action Logement propose plusieurs aides aux locataires pour les aider dans leur démarche de logement.

L’aide MOBILI-PASS

Il s’agit d’une subvention qui permet de financer certains frais en cas de mobilité géographique.

Celle-ci peut être le résultat d’une mutation professionnelle ou d’un déménagement d’entreprise. L’aide MOBILI-PASS® peut aller de 2.200 à 3.500 euros.

Comme expliqué sur le site d’Action Logement, la subvention couvre :

  • Les frais d’aide à la recherche d’un logement (location ou accession à la propriété) par un opérateur spécialisé de votre choix,
  • Une partie des dépenses liées à la mobilité (double frais de logement, frais d’agence, etc.).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Atoi.tesdroits (@atoi.tesdroits)

L’aide MOBILI-PASS® peut également prendre en charge l’assistance à la location ou à la vente d’un logement.

C’est le cas si le bénéficiaire est propriétaire. Elle peut également prendre en charge le remboursement anticipé d’un prêt immobilier ou les intérêts d’un prêt relais.

Cette aide d’Action Logement peut couvrir les frais d’une agence immobilière ou d’un notaire. Le bénéficiaire peut utiliser l’aide MOBILI-PASS® pour payer les frais de signature du compromis de vente.

L’AVANCE LOCA-PASS

Il s’agit d’une avance sans intérêt destinée à financer le dépôt de garantie. L’avance LOCA-PASS® peut aller jusqu’à 1 200 euros remboursables sur 25 mois.

En général, c’est le montant que le propriétaire exige lors de la signature du contrat de location. Cette avance est cumulable avec l’aide MOBILI- PASS®.

L’aide MOBILI-JEUNE

Action Logement propose cette subvention aux jeunes locataires de moins de 30 ans qui suivent une formation. L’aide MOBILI-JEUNE® est destinée aux jeunes en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Elle couvre une partie du loyer mensuel pendant une période maximale de 12 mois. La subvention varie de 10 à 100 euros par mois. Son montant dépend du reste à charge du loyer après déduction de l’aide au logement (APL) de la CAF.

Les aides aux locataires de la CAF

Les locataires peuvent également bénéficier d’un certain nombre d’aides de la Caisse d’Allocations Familiales.

L’attribution de ces aides aux locataires dépend généralement des ressources du foyer. Il est à noter que ces aides de la CAF ne sont pas cumulables.

L’aide personnalisée au logement (APL)

L’APL est une aide destinée à tous les locataires ou sous-locataires d’un logement neuf ou ancien.

Le demandeur doit être âgé de moins de 30 ans. Le logement doit répondre à des critères de décence et à des conditions minimales d’occupation.

Son montant dépend des ressources du locataire et du montant du loyer. L’Aide personnalisée au Logement aide les locataires à payer leur loyer.

L’Allocation de Logement Familiale (ALF)

L’ALF est versée aux locataires qui ne bénéficient pas de l’allocation personnalisée au logement. Il s’agit des personnes qui ont des enfants ou d’autres personnes à charge.

Les ménages mariés depuis moins de 5 ans peuvent également bénéficier de l’Allocation de Logement Familiale. Cette aide leur permettra de réduire le paiement du loyer.

L’allocation de logement social (ALS)

La Caf accorde cette aide aux locataires qui ne peuvent pas bénéficier de l’APL ou de l’ALF.

Comme les autres aides au logement, l’ALS permet de réduire le montant du loyer. Elle peut également aider les personnes vivant en foyer à payer leur loyer.

locataires

Pour connaître toutes les conditions d’obtention de cette aide, il faut se rendre sur le site du service public.

La CAF propose également des simulateurs qui peuvent aider les locataires à connaître le montant de l’aide dont ils pourraient bénéficier. Dans certains cas, c’est la MSA qui verse ces aides aux locataires.