4 astuces fantastiques pour lutter contre la perte de cheveux due au stress !

En période de stress extrême, de nombreux symptômes physiques apparaissent, dont la chute des cheveux.

Les causes de la chute des cheveux sont nombreuses et variées. Des carences, un choc psychologique, des hormones déséquilibrées, un stress extrême. Ce sont nos cheveux qui en souffrent.

Toutefois, avant de paniquer, il faut savoir qu’une femme perd naturellement entre 100 et 150 cheveux par jour. De plus, plus les cheveux sont longs, plus la sensation de perte de cheveux augmente.

En effet, ils ont tendance à se regrouper en boule et donnent ainsi l’impression d’avoir plus de cheveux entre les doigts ou sur la brosse.

Choisir les bons aliments pour ses cheveux

Avant toute chose, il est important de savoir que l’alimentation joue un rôle majeur dans la chute des cheveux. Vous devez donc choisir vos aliments avec soin. Par ailleurs, vous devez privilégier les aliments contenant une forte concentration de zinc et de silicium.

perte de cheveux

Mais aussi des oméga 3, des acides gras essentiels sources de vitamines (A, D, B et B12), qui limitent le taux de sécrétion du cortisol. Le cortisol est l’hormone responsable de la gestion et de la cause du stress. Il faut donc privilégier le thon, le saumon ou le maquereau.

Mais aussi sur les fruits oléagineux. Riches en fer, en oméga 3, en protéines, en magnésium et en potassium, ils sont de véritables alliés dans la lutte contre la chute des cheveux.

Stimuler le cuir chevelu

Une autre solution possible est de stimuler le cuir chevelu. Par stimuler, nous entendons un massage, sans excès, mais permettant au sang de circuler. La façon la plus simple de le faire est lors du shampooing.

En effet, en exerçant une pression du bout des doigts, il faut effectuer des mouvements circulaires pendant 1 à 2 minutes sur toute la surface du cuir chevelu.

Cette pratique active la circulation sanguine, mais aussi le passage de l’oxygène. Cela améliore le flux de nutriments vers les follicules pileux. Cette pratique favorise la croissance, renforce la fibre capillaire et réduit le niveau de stress en aidant à se détendre.

Cette pression appliquée sur la tête peut en effet détendre les muscles, permettant ainsi aux cheveux de pousser sainement. Cela réduit le risque de perte, même si cela ne peut pas l’empêcher à 100%.

Hydrater les cheveux en profondeur

L’hydratation des cheveux est l’un des moyens naturels de prévenir la chute des cheveux. Pour y parvenir, vous devez utiliser des traitements à base d’huiles végétales.

lutter perte cheveux

En fait, si vous choisissez une huile adaptée, les résultats seront probablement meilleurs. Les principales huiles végétales utilisées contre la chute des cheveux sont l’huile de coco, l’huile d’olive et l’huile de ricin.

Mais aussi l’huile de jojoba, l’huile de romarin et l’huile d’avocat. Vous pouvez utiliser l’une de ces huiles une ou deux fois par semaine sous forme de masque.

En l’appliquant le soir avant de vous coucher, vous lui donnez le temps d’agir. Au réveil, vous pouvez enlever ce masque en le lavant. Cela permettra non seulement d’hydrater vos cheveux, mais aussi de réduire la fréquence de leur chute.

Limiter le nombre de fois où vous faites votre shampooing

Afin de prévenir la chute, également appelée alopécie, vous devez également veiller à espacer vos shampooings. Si vos cheveux tombent, il est logique de ne les laver qu’une fois par semaine.

cheveux

En outre, les pratiques agressives doivent être réduites au minimum. Il s’agit de pratiques telles que l’utilisation d’appareils chauffants, de fers à lisser et à friser, mais aussi de sèche-cheveux.

Une autre habitude malsaine pour les cheveux est de les attacher trop serré. Cela casse les cheveux et favorise leur chute.