3,8 millions de Français devront payer 61 euros de plus par an en 2023 pour leur compteur Linky !

Tous ceux qui ne veulent pas utiliser le compteur Linky sont-ils concernés par les coûts supplémentaires annoncés par Enedis ?

Comme les fidèles lecteurs de C’est maman qui l’a fait le savent déjà, tous les propriétaires qui ont refusé d’équiper leur logement d’un compteur Linky pourraient être contraints de payer une amende de 61 euros. Sans plus attendre, nous vous expliquons tout en détail dans cet article.

Linky : Les réfractaires contraints de payer une amende

Aujourd’hui, 35 millions de foyers disposent d’un compteur connecté. Mais l’installation de ce dispositif fait encore débat, et nombreux sont les réfractaires qui campent sur leurs positions.

Les Français qui ont refusé de remplacer leur ancien compteur par un Linky pointent du doigt différents problèmes, dont la désactivation du boîtier vert.

compteur Linky 2022

Enedis a désactivé le signal envoyé aux ballons d’eau chaude entre 12h et 14h.

Les 10% de Français qui refusent l’installation du compteur Linky évoquent une atteinte à la liberté. Ils craignent notamment le contrôle et la transmission à distance de leurs données.

Actuellement, 3,8 millions de Français ne sont pas équipés du compteur Linky.

Cependant, le gouvernement met tout en œuvre pour convertir tous les foyers.

Et pour cela, il n’hésite pas à menacer les clients d’Enedis de sanctions. D’ailleurs, le stade des menaces semble avoir été dépassé. En effet, la Commission de Régulation de l’Énergie a pris des mesures.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par C’est ça la France (@ccf.media)

Concrètement, Enedis s’apprête à prélever 5 euros supplémentaires sur chaque facture mensuelle.

Ces montants correspondent aux frais supplémentaires liés aux visites des agents d’Enedis pour le relevé des compteurs traditionnels.

Un coût supplémentaire de 5 euros par mois

Vous refusez toujours d’installer le compteur Linky dans votre logement ? À partir du 1er janvier 2023, vous risquez de devoir payer une amende.

À partir du 1er janvier 2023, Enedis facturera les clients qui refusent d’effectuer les relevés. Le montant annuel sera de 61 euros. Cela représente environ 5 euros par mois, selon Enedis.

Comme expliqué plus haut, c’est ainsi que vous allez payer le relevé de votre compteur.

Sauf si vous fournissez un auto-relevé une fois par an, au moins. C’est à eux de fournir au groupe Enedis un auto-relevé au moins une fois par an.

Le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité ajoute : malgré l’envoi de communications écrites et d’appels…

Ils devront payer des frais de relevé pour gérer le relevé des compteurs d’ancienne génération.

Ces frais sont, bien entendu, supprimés en cas d’installation d’un compteur Linky. Dans le même temps, les opposants au compteur Linky continuent d’exprimer leur colère sur les réseaux.

L’auto-relève annuelle pour éviter les amendes

Si vous faites partie des anti-Linky, vous avez tout intérêt à soumettre un auto-relevé pour éviter de payer une amende.

Mais attention, Enedis a également évoqué des frais supplémentaires qu’il compte imputer aux clients récalcitrants.

Heureusement, le groupe se veut rassurant quant à l’utilisation du compteur connecté.

compteur

En effet, ce dispositif est un moyen efficace pour améliorer la gestion de ses dépenses énergétiques.

D’autant plus que les applications mobiles offrent un suivi en temps réel de la consommation.

Chaque foyer peut ainsi identifier les coûts élevés de l’électricité et prendre les mesures nécessaires pour faire des économies.