200 euros de prime exceptionnelle pour les Français avec le chèque énergie !

Un chèque énergie exceptionnel pour lutter contre la hausse des prix de l'énergie arrive. Il sera versé avant la fin de l'année 2022.

Le prix du gaz augmentera de 15 % en janvier 2023. Il en sera de même pour le prix de l’électricité, qui augmentera en février. Face à cette situation, le gouvernement souhaite aider les ménages les plus défavorisés avec un chèque.

C’est pourquoi l’État va accorder un chèque énergie exceptionnel avant la fin de l’année 2022. L’objectif est de tenter de contrer ce phénomène inflationniste qui dure depuis plusieurs mois.

Le montant du chèque énergie exceptionnel

Pour une personne seule, le montant maximal du chèque énergie pourra atteindre 194 euros en 2022. Il faut noter que ce chèque est cumulable avec l’aide Ma Prime Rénov.

Arbitrage du gouvernement

Le montant de ce chèque énergie exceptionnel est compris entre 100 et 200 euros. Pour le recevoir, le bénéficiaire doit remplir certaines conditions de revenus. Prenons l’exemple d’une mère célibataire. Si elle est rémunérée au SMIC et a deux enfants à charge, elle recevra 200 euros.

En revanche, un couple avec deux enfants à charge et un revenu cumulé de 3000 euros net recevra 100 euros. Le gouvernement a pris une décision précise sur le montant du chèque.

chèque energie 2022

Voici à quoi il ressemble :

  • Chèque de 200 euros : il est destiné aux 20 % des ménages les plus modestes dont les revenus sont inférieurs à 13 310 euros.
  • Chèque de 100 euros : pour les ménages dont les revenus sont compris entre 13 310 euros et 18 610 euros.

Un chiffre de 1,8 milliard d’euros

Selon le Premier ministre Elisabeth Borne, 12 millions de personnes en France recevront ces chèques énergie. Cela représente 40% des ménages les plus pauvres. Le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, a également fait un calcul.

Selon ce calcul, le chiffre de cette manœuvre est de 1,8 milliard d’euros pour l’État. Pour rappel, une fois par an, les bénéficiaires reçoivent le traditionnel chèque énergie à leur domicile.

Toutefois, ces bénéficiaires peuvent décider de pré-affecter le chèque à leur fournisseur d’énergie.

Aucune démarche n’est nécessaire pour récupérer le chèque. Le chèque énergie peut également être utilisé pour les personnes vivant dans un logement subventionné, un EHPAD. Ou dans un établissement ou une unité de soins de longue durée.

Bénéficiaires du chèque énergie exceptionnel

Chaque année, le chèque énergie est attribué en fonction des revenus et de la composition du foyer. Il est envoyé automatiquement aux bénéficiaires sur la base des informations fournies par l’administration fiscale.

Cette opération est subordonnée au dépôt d’une déclaration de revenus dans les délais fixés par l’administration fiscale.

Le bénéficiaire doit également habiter dans un logement soumis à la taxe d’habitation. Et ce, même s’il n’y est plus assujetti. Mercredi 14 septembre, Elisabeth Borne a fait une annonce lors d’un point de presse sur la crise énergétique.

En effet, le Premier ministre a annoncé le versement d’un chèque énergie exceptionnel à 12 millions de bénéficiaires avant la fin de l’année. Cependant, elle n’en a pas encore formellement précisé les conditions.

Cela dit, les bénéficiaires devraient être essentiellement les mêmes que pour les chèques énergie habituels. Ceux-ci seront versés au printemps 2022. Selon le gouvernement, 4 ménages sur 10 devraient être éligibles.

Des critères de revenus ont été mis en place pour préciser les conditions d’obtention du chèque.

La date de versement du chèque énergie

Le chèque énergie est versé par département. Selon le département de résidence, les bénéficiaires ont reçu le chèque 2022 entre le 30 mars et le 29 avril 2022.

Cette opération s’est faite automatiquement. Annoncé en septembre 2022, le versement du chèque énergie exceptionnel aura lieu avant la fin de l’année.

C’est en tout cas ce qu’a précisé le gouvernement. Ce chèque énergie exceptionnel est en fait une sorte de rallonge pour faire face à la hausse des prix de l’énergie. À noter qu’à ce jour, il n’y a toujours pas de date de versement officiellement dévoilée.

On sait seulement que le montant de ce chèque énergie exceptionnel est compris entre 100 et 200 euros. Toutefois, les bénéficiaires doivent s’attendre à ce que l’aide soit versée avant la fin de l’année 2022.

Cela dit, nous en saurons plus dans les semaines à venir. En effet, l’exécutif devrait fournir plus de détails sur le sujet.

Savez-vous si vous êtes éligible au chèque énergie ?

Si vous ne le savez pas, voici comment vous pouvez le faire :

Comment déterminer votre éligibilité ?

Pour savoir si vous êtes éligible à ce dispositif de chèque énergie, rendez-vous sur le site dédié. À proprement parler, il n’y a pas de simulateur.

Cependant, vous pouvez saisir votre numéro fiscal afin de déterminer votre éligibilité au dispositif. Le site vous indiquera alors si le chèque énergie vous concerne ou non.

Si le site indique que le chèque énergie ne vous concerne pas, il vous laisse un message. Dans ce message, il vous invite à poursuivre le test d’éligibilité si vous pensez toujours remplir les conditions nécessaires. En particulier, les conditions de revenu et de composition du ménage.

Vous devez alors remplir un questionnaire de trois questions. Vous pouvez également poursuivre le test si vous êtes un opérateur agréé pour l’intermédiation locative en matière de logement.

Vous ne l’avez pas encore reçu ?

Pour bénéficier du chèque énergie, vous devez remplir toutes les conditions requises. Vous les remplissez, mais il n’y a aucune trace dans votre courrier ? Alors vous vous demandez ce qu’il faut faire. Ce n’est pas si compliqué.

Il vous suffit de contacter l’assistance via le formulaire de contact du site internet dédié. Sinon, vous pouvez le faire par téléphone. Il vous suffit de vous munir de votre avis d’imposition.

Pour pouvoir bénéficier du chèque énergie, il faut avoir déclaré ses revenus à l’administration fiscale, rappelle la FAQ.

Et ce, même si vos revenus sont faibles ou nuls. Vous ne pouvez demander un chèque énergie qu’après avoir régularisé votre situation. Cela dit, vous devez déclarer vos revenus pour l’année suivante. Dans le cas contraire, vous ne pourrez pas prétendre au chèque énergie.

La prise en compte de la RTS

Le gouvernement réserve le chèque énergie aux ménages les plus modestes. À condition que leurs ressources ne dépassent pas un certain plafond. Ce plafond varie en fonction de la composition du foyer.

Cela dit, le revenu fiscal de référence est pris en compte. Ce RNI doit être inférieur à 10 800 euros par unité de consommation (UC).

chèque

Notez qu’une personne représente une UC. La deuxième personne est comptée pour 0,5 UC et chaque personne supplémentaire pour 0,3 UC. Vous devez donc diviser votre RFR par le nombre d’UC de votre foyer.

Vous saurez ainsi si vous avez droit au chèque énergie. En clair, pour une personne seule, le RFR ne doit pas dépasser 10 800 euros.