GÂTEAU CARAMEL DOUX ET POMMES FONDANTES

gateau au caramel et aux pommes (3)
Un gâteau riche en caramel et pommes fondantes,  parfait par une journée froide ou pour un gouter généreux. Il fait aussi un superbe dessert, avec une boule de glace à la vanille. Le Caramel se laisse découvrir au hasard des bouchées et les pommes fondent en bouche grâce à la cuisson longue. Ce gâteau reste moelleux 5 jours si conservé sous cloche. Servez-le à température ambiante ou tiédie. A déguster avec un de jus de pommes chauds aux épices par exemple.

gateau au caramel et aux pommes (2)

IL VOUS FAUDRA :

– Un grand moule à kouglofs de 28 cm de diamètre en haut environ.
– 420 gr de sucre
– 370 gr de farine
– 230 gr d’huile au gout neutre
– 80 à 100 gr de noix ou noix ou pécan + un peu pour la déco.
– 6 petites (ou) 5 moyennes pommes pelées et grossièrement tranchées
– 4 œuf moyens – ½ sachet de levure chimique ou 5 gr / 1 CAC de poudre à pâte.
– 1 CAC rase de sel fin
– Extrait de vanille

Pour le fourrage et glaçage caramel doux / toffee :
– 180 gr de sucre vergeoise brune ou cassonade
– 180 gr de sucre glace tamisé
– 75 gr de crème liquide ou fleurette entière
– 45 gr de beurre

Préchauffer le four à 175°C et placer la grille du four sur le 2nd niveau en partant du bas.
Huiler le moule. Au fouet électrique à blancs à œufs, fouetter l’huile, le sucre, les œufs et la vanille rapidement pour obtenir un mélange pâle et bien volumineux. Dans un plat creux bien mélanger farine, cannelle, sel et levure. Ajouter petit à petit le mélange farine au mélange humide. Ajouter les pommes et les noix avec une cuillère en bois. Ne pas verser dans le moule pour le moment.

Préparer le glaçage caramel doux/toffee :
Fondre le beurre dans une casserole et ajouter la crème et le sucre brun.
Porter à ébullition pendant 1 bonne minute et demie puis ajouter le sucre glace et mélanger rapidement.

– Si vous avez un moule à Kouglof ou à moule à bundt cake : Verser 1/3 de la pâte dans le moule huilé.
Si votre moule n’est pas plus étroit sur le bas : Verser la moitié de la pâte.

Ensuite : Verser en répartissant les 2/3 du caramel doux refroidis mais encore liquide par-dessus la pâte puis finir en répartissant le reste de la pâte à gâteau par dessus le caramel doux.

Enfourner 1h15 à 1 h 30 ou jusqu’à ce qu’une brochette piquée dans la partie la plus haute ressorte propre.
Si nécessaire couvrir d’aluminium ou d’un couvercle tout métal une fois le gâteau gonflé, si celui-ci bruni trop.

Refroidir un peu avant de retourner et démouler directement sur un plat de service. Le gâteau doit encore être tiède sinon le caramel va figer et rendre le démoulage impossible.

gâteau au caramel et aux pommes
Réchauffer doucement le caramel doux/toffee restant si nécessaire et verser sur le gâteau, à cette étape deux choix s’offrent à vous :

Verser sur le gâteau encore chaud et cela vas imbiber le dessus (mais aussi couler dans le plat de service).
Attendre que le gâteau soit refroidi pour créer une couverture sur le dessus du gâteau.
Quel que soit votre choix : parsemer de quelques noix ou assortiment de fruits secs de suite.

kouglof , gateau-au-caramel, gateau-aux-pommes, bundt-cake, gateau-pomme-caramel

 
dans Gâteaux aux fruits, Gâteaux traditionnels USA, Recettes sucrées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

12 Commentaires

  1. il est au four mais ggrr la partie caramel qui chez moi se transforme en masse blanche pas caramelisé .;…normal ? pas une erreur qq part ! d’hab pas de pb avec le caramel ou creme de caramel mais la ???
    on verra le resultat j’ai jete le truc au milieu quand meme !MDR

  2. bonjour je voudrai faire ce gateau car il a l air tres appetissant mais 420 g de sucre n est ce pas trop sucre ou est ce neccessaire pour la recette merci de me repondre

  3. Testé ce week-end, ce gâteau est un délice! J’ai cependant eu quelques problèmes à la cuisson, je l’ai cuit pendant 1h50 au total pour que la broche ressorte propre… et malgré cela le gâteau ne semble pas entièrement cuit sur le dessus (quand il est démoulé et retourné 😉 ) et j’ai par ailleurs eu beaucoup de peine à le démouler, il s’est malheureusement déchiré et visuellement, bof :/ Mais la faute à mon moule?? J’ai un moule en silicone (donc je ne graisse pas mais j’humidifie légèrement), je vais tester la prochaine fois avec un moule en métal et bien le graisser… Merci pour cette délicieuse recette, malgré ces quelques défauts qui ne sont pt-être dus qu’à mon matériel… c’est de la tuerie franchement!

    • Alors en effet la cuisson est prévue dans un moule métal, le métal conduit la chaleur et aide donc a la cuisson, avec un moule silicone il faut juste ajuster la cuisson. Je donne la taille précise du moule justement parce que il est profond. Ensuite bien sure chaque four varie en fonction de sa contenance, puissance etc … Je vous conseillerai de bien veiller à ce que le four soit longuement préchauffé pour être à la bonne température et de poser sur le second étage en partant du bas mais pas plus bas. Il peut être nécessaire d’allonger le temps de cuisson. De plus il faut graisser le moule pour un démoulage facile n’oubliez pas que le caramel entre les deux coches de pate fragilise le gâteau donc c’est sans doute pour cela que le votre s’est séparé en deux. Je vais ajouter une note pour le silicone 😉 tenez moi au courrant mais surtout prenez un moule comme ceux mentionnées dans l’article 😉 à très bientôt !

      • Merci beaucoup pour votre réponse! Le four était bien chaud ça pas de problème et bien au 2ème niveau en partant du bas. J’essaierai donc de bien graisser la prochaine fois, et d’allonger le temps de cuisson. Le four était bien chaud ça pas de problème et bien au 2ème niveau en partant du bas.
        Merci encore et à bientôt pour de nouveaux commentaires 😉

  4. Hummmm !! quelques grammes de plus sur la balance ….mais tant pis ! ! je teste ! !merci pour le partage !

  5. Ca a l’air délicieux ! Je tente ça au plus tard ce week end et je reviens commenter :p