Les essentiels pour accueillir bébé… Comment choisir…

Comment s’équiper pour l’arrivé de bébé ? La question m’a été posée par une visiteuse assidue du blog. Bon ok, après trois grossesses il y a toujours des choses qui n’ont pas servi dans mes placards ! Ou qui paraissaient une bonne idée mais au final … En plus bébé va aussi vous imposer ses préférences ! Il ne voudra peut être pas de la balancelle musicale avec projection lumineuse colorée hors de prix que les stars s’arrachent…mais il adorera le transat délavé, donné par la collègue de la copine de la voisine, bref… concentrons-nous sur l’essentiel ! 

Attention je ne prétends aucunement avoir le dernier mot en la matière, concernant l’arrivé de bébé on peut trouver de bonnes raisons pour tout et son contraire. J’ai juste regroupé ce qui me paraissait l’essentiel, pour répondre vite fait bien fait à celles qui se reconnaitront 😉

Je ne propose donc pas une liste parfaite ou idéale, je vous mentionne juste certaines petites choses qui chez nous ont fait leurs preuves par trois 😉

Le plus gros investissement hors le mobilier est en général le duo poussette coque auto.

Pour la poussette : Pour Câlinette numéro un j’ai lu tous les articles possibles, les magazines les avis de consommateurs…. Bref j’ai fait un tas de recherches pour trouver LA poussette pour THE bébé. Bon ok à l’époque je n’avais pas le réflexe d’aller sur le net automatiquement et il n’y avait pas des sites de ventes de poussettes fiables comme maintenant. Pour le coup si j’avais un 4 ème mini-calin (Non non non je dis si parce que c’est trop long d’écrire « cela n’arrivera pas mais… » bref, ah zut, je l’ai écrit au final !) Bon vous me comprenez, SI je devais à nouveau m’équiper je prendrai l’option facile et garderai mon bidou encombrant et ma sciatique bien calés confortablement dans mon fauteuil préféré et j’irais piocher ma poussette sur le net sur un site du genre de poussette.com en sirotant une tisane et en me faisant masser les pieds gonflés… AH ah aaaah !
Mes must have pour une poussette sont : 

– J’ai toujours eu de grandes poussettes sport et toujours celles qui offrent la possibilité d’avoir bébé totalement couché à plat dos donc avec dossier inclinable entièrement à l’horizontal. Bébé y dort dans une position idéale et cela fait un lit d’appoint parfait dans la journée quand on n’est pas chez soi et évite au tout début de trimbaler le lit parapluie.

– L’accessoire essentiel à avoir absolument sera la housse pluie.
– Les petits bonus sont un filet sur le guidon et un rangement suspendu dessous.

– J’aime les poussettes très hautes, en ville cela évite que bébé soit à la hauteur des pots d’échappement !!!
– Toujours avec des freins faciles à bloquer et une capote bien sûr !

Pour la coque auto :
Tout dépendra de vous et de votre voiture ! Veillez à ce que ce soit facile à installer et désinstaller car il me semble que les gens qui dessinent ces coques n’ont parfois soit pas d’enfant, soit pas de voiture (non mais sans blagues). En effet certaines coques demandent bac + 5 et un diplôme de contorsionniste pour pouvoir les installer, et… une ceinture de sécurité de 3 mètres de long… Bref j’en rajoute un chouilla pour l’effet dramatique, mais franchement, il y a des coques auto infâmes à installer, donc quand il faut le faire plusieurs fois par jour cela devient vraiment énervant !
– Demandez à vos amis déjà parents de vous montrer la leur et même de vous dévoiler comment installer et la désinstaller leur coque, parce que c’est un élément vital !

– La coque doit être de dimensions confortables, surtout pour nous qui avons eu trois grands bébés et particulièrement « Petit » Câlinou qui était bien à l’étroit dans sa coque alors qu’il était trop petit en âge pour voyager dans autre chose ! Du coup favorisez les coques auto larges et longues qui sont  le plus possible en position couchée pour bébé.
– Le magasin de puériculture peut vous offrir le même coup de mains pour tester la coque et la longueur de la ceinture 😉 .

– Évitez-vous de devoir tirer sur la ceinture comme un malade en appuyant à fond pour enfoncer la coque dans le rembourrage du siège de la voiture pour gagner le quart de millimètre qui vous manque pour boucler la ceinture ! Et tout cela avec bébé dedans !
– Aux normes Européenne siouplait !
– Sinon il y a le bon vieux isofix ! C’est génial pensez-y ! ISOFIX ! VIVA Isofix !

– Parfois il y a un rangement intégré dans la coque, pratique pour la housse de pluie ou une petite totottes ou autres bidules de secours…

Tire lait, biberon et rond et rond petit patapon…

Bon cela parait simple on va allaiter ou donner des biberons ou les deux… AH aH !

Bref coté allaitement inutile de se ruiner avec la mallette complète…. ATTENDEZ de savoir une fois bébé venu. De toutes façon les 1er jours vous serrez fixée si allaitement ou pas il y aura. Et comme vous aurez bébé avec vous tous le temps il ne sera pas primordial d’être équipée pour pouvoir tirer votre lait à la naissance. Ensuite vous pourrez toujours vous équiper si vous avez besoins de tirer votre lait. Perso mon 1er allaitement c’est super mal passée on m’avait donné tous les mauvais conseils ! Le second et le 3ème ont été parfaits !

Pensez à garder vos tétons gras avec une bonne crème grasse spécial tétons, pour n’avoir aucune craquelure c’est le béaba pour allaiter. Et pour le tire lait si il vous en faut vraiment un, interrogez les copines, les frangines, les collègues…Ce sera mille fois plus instructif que de passer des heures à surfer le net et les magazines pour y lire tout et son contraire.

Pour ma part le meilleur tire lait que j’ai utilisé c’était un petit bidule en verre avec une pompe en poire que m’avait fourni le lactarium à la naissance de Mini Câlinette numéro 2. Bah oui j’aurais pu faire concurrence à la vache qui ri à l’époque…j’ai donc donné du lait pour les prématurés et je vous encourage à faire de même si vous pouvez. Le tire lait parfait pour moi ressemblait à ça Hi hi !

Et il était simple et naturel à utiliser, simple à nettoyer et le geste était relaxant… RIEN À VOIR avec ça…

Cette photo me hérisse le poil il faudrait apparemment tirer son lait tout en travaillant… Non mais franchement, on demanderait au gens de faire un don du sang sans quitter leur poste de travail ? ArgHEUH !

 

Donc coté achat… éventuellement un tire lait… Je préfère ceux qui sont manuels, les trucs électriques je n’aime pas pas pas.

Passons aux biberons…

J’aime le verre, oui le verre ça casse, mais en même temps on ne risque pas de nous dire dans 3 ans que le verre du biberon contenait un truc pas glop genre « plastiquium empoisonium ». Pour moi c’était donc biberons en verre.

Je n’ai pas stérilisé chimiquement parce qu’au début c’était allaitement et ensuite je me contentais de bien laver les biberons et de les remplir d’eau bouillante de la bouilloire une fois propres (on les pose au fond de l’évier et on remplit le biberon au raz et on vide une fois le biberon revenu à une température raisonnable).

Pour les tétines idem je les place dans un saladier une fois bien propres et j’ébouillante. Une astuce consiste à placer une mini passoire en nylon dans le bol comme cela on retire et on l’égoutte facilement. Le seul truc vraiment utile c’est un arbre à biberon pour tout égoutter. Ne pensez pas que tout doit être stérile pour bébé ! SI c’est bien lavé et bien rincé pas de soucis !

 

– Donc coté achat : biberons et un arbre à biberon et une petite passoire en nylon ou en métal, des goupillons pour nettoyer… AH oui une bouilloire et du liquide vaisselle écolo ! Et des tétines adaptées.

– En cas de panne d’allaitement toujours avoir une petite boite de lait adaptée à l’âge et au poids de bébé au fond du placard…

Le lit !
– Attention si vous prenez un lit à barreaux pensez à ce qu’il soit aux normes pour l’espacement des barreaux et qu’il soit indémontable sans outils !

– Je vous déconseille de faire comme moi, Grande Câlinette a failli mourir étranglée entre le coté et le sommier de son lit à barreau fait artisanalement et qui s’est d’éclipsé à l’époque du « je me tiens debout et je secoue tout ». Je l’ai retrouvé suspendue par la mâchoire et l’arrière du crane entre le sommier et le sol… Heureusement elle faisait face au barreau sinon elle se serait sans doute étouffée dans le matelas.
– Donc un lit aux normes et indémontable sans outils !
– Un matelas respirant évite aussi les risques d’étouffement si bébé se retourne à plat ventre par accident (tant qu’on ne met pas une alèse étanche dessus).
Le lit parapluie : Tellement pratique et il en existe à tous les prix, prenez en un avec un mécanisme facile et ajoutez un matelas mousse pliant en deux car sinon ils ne sont pas assez confortables.

Tapis à langer plastifié avec des bords hauts. Ceux avec les housses amovibles en éponge ne sont vraiment pas une bonne idée… ^^ sauf si vous aimez faire des lessives.

Coussin d’allaitement (si)… Ou un traversin deux personnes 1er prix et l’on nouera les bouts de la taie de traversin pour le maintenir autour de soi.

Table à langer : Chez nous c’était deux commodes dos à dos et fixées ensemble par des barres en métal vissées. Un tapis à langer posé dessus au milieu (chevauchant les deux commodes dans leurs largeurs le long des « dos »). Cela fait un meuble superbe. Impossible qu’il se renverser même avec tous les tiroirs ouverts. Ce n’est pas cher, on peut utiliser les tiroirs du haut de part et d’autre pour ranger les lingettes, les couches etc et il suffit d’entrouvrir les tiroirs pour avoir accès à tous les bidules, crèmes, poudres, couche etc… Et pouf on les referme et tout est rangé ! En plus nous avions pris un commode tout tiroir et une avec deux portes et des tiroirs seulement en haut. Parfait pour ranger toute la petite layette, les couvertures et mêmes les paquets de couches de réserves !
Ne jamais laisser bébé seul même 1 seconde sur la table à langer, je vous en supplie !

La baignoire : Si vous prenez une table à langer avec baignoire incorporée assurez-vous qu’il est possible de replacer et retirer le plateau à langer dessus d’une main. Pratique quand on sort bébé du bain.
Évitez les fonds moulés et préférez un fond plat et un transat de bain. Ne jamais laisser bébé seul même 2 secondes dans son bain même avec 1 cm d’eau. Je vous en supplie encore !
Et pour la température de l’eau un thermomètre ou on trempe le coude ou l’avant-bras pour tester. Le bain de bébé ne doit pas être trop chaud. Et on teste toujours l’eau avec sa peau même si on a un thermomètre.

Bon on pourrait continuer une longue liste mais pour le reste on peut faire avec ou sans… chauffe biberon, sac à langer, mobile, transat, tour de lit….

J’espère avoir répondu à la question au mieux, sans trop m’étaler et sans trop vous sembler « maman je sais tout », et oui vous allez en rencontrer plein des « mamans je sais tout ». De celles qui savent mieux que vous (ou le pense) et vous le font savoir, à celles qui jurent que leur petit bout savait parler et marcher à 6 mois et a eu son bac en petite section de maternelle.

Respirez un bon coup souriez et remerciez le ciel de faire partie des « mamans qui savent pas tout ».

Bon ok au final vous allez quand même craquer pour les doudous qui ne serviront jamais (que vous aurez pris le soin d’acheter en triple exemplaires). Vous allez sans doute paniquer pour un truc qui vous semblera ridicule une semaine plus tard, (voui cela aussi j’ai fait) vous allez sans doute aller en course avec un rototo séché sur l’épaule, des cernes la taille de l’Australie et un crayon papier en guise de barrette….. Au moins une fois bon ok, ou deux ou trois fois. Et alors ! Vous allez vous régaler ! Profitez de  la préparation de l’arrivé de bébé, et rappelez-vous que bébé n’en à rien à faire des marques, du prix, des effets de mode et de ce que Mme Duschmok pense être le mieux pour lui. Bébé lui il veut de l’amour de l’amour de l’amour et à manger et dormir. Voili voilou !

 
dans Actu & Bons plans, Bonnes adresses, En famille, Naissance, baptême, baby shower, Pour s’équiper, Shopping

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*